250 millions de dollars pour la prise en charge des migrants au Québec

Le gouvernement canadien accordera une enveloppe budgétaire de 250 millions de dollars au Québec pour la prise en charge des migrants et demandeurs d’asile, l’un des principaux dossiers de divergences entre les exécutifs fédéral et provincial.

Ce budget sera mobilisé en vertu d’une entente relative à la compensation au titre du programme d’aide au logement provisoire pour les coûts engagés notamment en faveur des migrants irréguliers en 2017 et 2018, indique-t-on auprès du ministère de l’Immigration, de la diversité et de l’inclusion du Québec.

Le Canada s’engage également à compenser le gouvernement provincial pour des coûts encourus en 2019 d’un montant qui sera déterminé entre les deux parties, dès que le nombre de demandeurs d’asile sera connu.

Les négociations entre Ottawa et le Québec se poursuivent pour mettre en place un mécanisme de répartition afin de faire en sorte que les migrants soient dirigés vers leur province de destination à leur arrivée à la frontière. Plus de 18.800 demandeurs d’asile avaient été interceptés alors qu’ils accédaient au pays de façon irrégulière en 2017 avant de passer à 18.500 en 2018. Cette année, le nombre se situe autour de 8.300 interceptions à ce jour.

Le pays nord-américain a accueilli l’an dernier 28.100 réfugiés, soit 30 % des réfugiés du monde, selon le dernier rapport du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés.

Zineb Alaoui

Voir aussi

Algérie : 15 ans de prison ferme pour Saïd Bouteflika

Des peines d’emprisonnement allant de 15 à 20 ans ont été prononcées, dans la nuit …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.