vendredi 20 octobre 2017

Risma : Le groupe renoue avec les performances

Risma management maroc 2014

Risma surperforme le marché. En témoignent les 64% de taux d’occupation, en hausse sur tous les segments et largement supérieur au marché situé à 43%.

Ce sont des performances qui ont été largement commentées par Amine Echcherki et Marc Thépot, respectivement président et vice-président du directoire de Risma, ainsi que par Sofia Benhamida, lors de la présentation des résultats financiers de l’exercice 2013 à Casablanca.

Il ressort de ces résultats que le premier opérateur hôtelier au Maroc, Risma, a enregistré un chiffre d’affaires en hausse de 14% en 2013, pour s’établir à 1,475 MMDH, contre 1,295 MMDH un an auparavant.
Le taux d’occupation s’affiche également en progression sur tous les segments à 64%, soit +9 points, comparé à décembre 2012. L’excédent brut d’exploitation (EBITDA) a augmenté de 64% à 411 MDH et le résultat d’exploitation (EBIT) est largement bénéficiaire à 192 MDH, contre -7 MDH en 2012.
Le résultat net part du groupe (RNPG) ressort à -46 MDH, pourtant en hausse de 153 MDH par rapport à décembre 2012. A ce niveau, les responsables ont noté que le RNPG serait de 15 MDH «sans des éléments exceptionnels à -7 MDH provenant de coûts de restructuration et sans la quote-part des résultats de Saemog (Société d’Aménagement d’Essaouira Mogador) de -54 MDH, dont Risma est actionnaire à 40 %». Et d’ajouter: «Ce résultat est également pénalisé par les charges financières qui pèsent aujourd’hui pour -140 MDH».

Performances améliorées…

L’amélioration significative des performances d’exploitation en 2013 est la résultante de trois effets: la bonne tenue de la fréquentation touristique au Maroc, la montée en puissance des unités ouvertes en 2012 et la gestion dynamique du portefeuille avec la sortie d’actifs non stratégiques, à savoir le Coralia Agadir, le Mercure Ouarzazate et l’Ibis Essaouira qui ont permis de renforcer le potentiel de rentabilité à long terme.
Le groupe hôtelier a ainsi réduit son déficit et amélioré ses revenus.
Par ailleurs, la hausse du chiffre d’affaires de 14% à 1,475 MMDH a été possible grâce aux bonnes performances réalisées au niveau des segments haut de gamme (20%) et très économique (43%). Sur le premier segment, Risma évoque la très bonne progression des deux Sofitel ouverts en 2012 (Casablanca Tour Blanche avec 78 MDH et Thalassa Agadir avec 51 MDH), mais aussi du Sofitel Rabat (15 MDH) et du Sofitel Marrakech (22 MDH). La croissance aura été moins importante pour le milieu de gamme (7%) et le segment économique (3%).
Risma estime qu’il s’agit de bonnes performances en dépit de la sortie du groupe de 2 actifs «non stratégiques», à savoir Coralia la Gasbah et Mercure Ouarzazate (-25 MDH de CA) et de l’Ibis Essaouira qui pénalise le CA de 7 MDH. Le Pullman Marrakech a en revanche enregistré une montée en puissance avec 36 MDH. Globalement, le taux d’occupation moyen pour les hôtels du groupe ressort à 64%, un taux en hausse sur tous les segments.

… Et de bonnes perspectives

Pour 2014, Risma prévoit plusieurs opérations. Il s’agit d’abord de la réduction du capital par absorption de pertes d’un montant de 464.519.800 DH. Le Groupe vise ainsi l’épuration des reports à nouveau négatifs relatifs aux exercices antérieurs. Cette opération sera suivie d’une augmentation de capital du même montant par incorporation d’une partie de la prime d’émission. «À l’issue de ces deux opérations, Risma conservera le niveau actuel de son capital social et disposera pleinement de sa capacité à distribuer une partie de ses bénéfices futurs», ont encore indiqué les responsables.
Toujours en 2014, Risma compte réaliser une émission d’obligations remboursables en actions (d’un montant de 650 MDH) dont l’objectif est de renforcer son fonds de roulement, réduire ses charges financières à terme et améliorer son potentiel de rentabilité. Cette émission sera réservée aux actionnaires de la société et aux détenteurs de droits préférentiels de souscription.
En outre, 2014 connaîtra aussi l’ouverture de l’Ibis Casanearshore (128 chambres) à Casablanca, de deux Ibis Budget à Fès et Rabat et d’un So Lounge à Rabat.

Hamid Dades

Voir aussi

Bank Of Africa : Faustin Amoussou, nouveau DG

Le Béninois Faustin Amoussou vient d’être désigné Directeur général de Bank of Africa (BOA) – …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.