vendredi 13 décembre 2019

Doha : 13è session de l’Assemblée générale de l’ARABOSAI avec la participation du Maroc

Doha : 13è session de l’Assemblée générale de l’ARABOSAI avec la participation du Maroc

Les travaux de la 13è session de l’Assemblée générale de l’Organisation Arabe des Institutions Supérieures de Contrôle des Finances Publiques (ARABOSAI), se sont ouverts, mardi à Doha, avec la participation du Maroc.

L’AG de l’organisation qui se tient tous les trois ans, va examiner les rôles des institutions supérieures de contrôle des finances publiques et les mutations qu’ont connues dans le monde arabes ainsi que les initiatives pour développer ces institutions.

Le Maroc est représenté à cette session, précédée par la 58è session du conseil exécutif de l’organisation, par le vice-premier président de la Cour des comptes, Mohamed Saouabi, et le président de la Cour régionale des comptes de la région de Rabat-Salé-Kénitra, Abdelhafid Bentahar.

A cette occasion, M. Saouabi a souligné, dans une déclaration à la MAP, que la Cour des comptes est une institution constitutionnelle jouissant d’une expérience avant-gardiste avérée et de la confiance, rappelant que depuis 12 ans, les membres de l’ARABOSAI renouvellent leur confiance au Maroc en tant que membre du Conseil exécutif de l’Organisation Arabe des Institutions Supérieures de Contrôle des Finances Publiques.

Et de relever les travaux de la Cour des comptes, accomplis en toute transparence, trouvent un large écho dans les institutions supérieures arabes de contrôle des finances publiques, notant que la Cour des comptes qui a cumulé de l’expérience, entretient des relations étroites avec les institutions homologues dans d’autres pays comme la Cour des comptes du Qatar.

A l’ouverture de cette 13è Assemblée générale, Cheikh Bandar Ben Mohamed Al Saoud Al Thani, président de la Cour des comptes du Qatar dont le pays assure la présidence du conseil exécutif de l’ARABOSAI pour un mandat de trois ans, a mis en avant la place de l’Organisation Arabe des Institutions Supérieures de Contrôle des Finances Publiques en tant qu’instance autonome qui appuie les autorités de contrôles dans les pays arabes.

Avec MAP

Voir aussi

AMMC : De lourdes sanctions sont tombées !

Plusieurs sociétés de Bourse et des émetteurs ont été sanctionnés par l’Autorité des marchés pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.