dimanche 17 décembre 2017

BMCE Bank : Des résultats 2014 historiques !

Conference bmce resultats 2015

Bénéficiant de la bonne tenue de ses activités à l’échelle nationale et de la forte contribution de sa filiale africaine, BMCE Bank a signé des résultats record en 2014.

«Cet exercice s’est révélé être porteur de réalisations inédites dans l’histoire de BMCE Bank, depuis l’année de sa création en 1959 et de sa privatisation en 1995», a annoncé d’emblée Brahim Benjelloun-Touimi, administrateur-directeur général de la banque. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le groupe dirigé par Othman Benjelloun a réalisé des performances inédites. Preuve en est le produit net bancaire (PNB) qui a franchi, pour la première fois, la barre de 11,5 milliards de dirhams (MMDH) en 2014, soit une hausse de 16% en comparaison avec l’exercice 2013. Cette croissance est due à la bonne tenue des activités locales. Les charges générales d’exploitation se sont situées à près de 6,5 MMDH en 2014. «C’est une amélioration liée aux efforts de rationalisation des charges engagées tant au Maroc qu’à l’international.

Les charges générales d’exploitation ont été contenues à 9%, contre une évolution de 16,2% du PNB consolidé», explique Driss Benjelloun, directeur-général délégué en charge des finances et risques. Le résultat brut d’exploitation, quant à lui, a atteint 5 MMDH, en amélioration de 27%. In fine, le coût du risque s’est établi à 1,78 MMDH, en hausse de 37% par rapport à 2013.
Sur le front de la gestion des risques, le taux de contentieux de la BMCE s’est établi à 5,79% en 2014, un niveau qui demeure inférieur à celui de la moyenne du secteur (7,13%). De ce fait, le résultat net part du groupe bancaire (RNPG) s’est établi à près de 2 MMDH en 2014, ce qui correspond à une croissance significative de 58% sur une année glissante et une croissance annuelle moyenne de +33% entre 2011 et 2014.
Cette progression résulte de la bonne tenue des activités du groupe au Maroc. En effet, BMCE Bank SA a vu sa contribution au RNPG multipliée par 2,2. La plate-forme européenne de la BMCE, désormais rentable, a contribué à hauteur de 6% dans les résultats (contre -1% en 2011). Pour sa part, l’Afrique subsaharienne représente plus du quart des résultats consolidés du groupe. Bank Of Africa (BOA), filiale du groupe BMCE, a réalisé une forte progression de ses principaux indicateurs, avec un produit net bancaire qui a bondi de 21% entre 2013 et 2014, pour atteindre 388 millions d’euros (M€). Cette évolution s’explique par les bonnes performances de ses filiales bancaires en Côte d’Ivoire, au Mali, à Madagascar, au Sénégal et au Bénin. «Si le modèle de développement du Groupe BMCE Bank produit, désormais, des résultats en croissance significative et régulière chaque année, c’est parce qu’il est planifié et rigoureusement monitoré», explique Brahim Benjelloun-Touimi.
S’agissant des perspectives 2015, BMCE Bank ambitionne de poursuivre son programme d’extension de son réseau sur le territoire national et de développer des segments d’activités à fort potentiel de la banque au Maroc. En Afrique subsaharienne, la banque compte ouvrir des agences dans les pays d’implantation à fort potentiel de Bank Of Africa (BOA). Pour ce qui est de l’Europe, BMCE vise l’accélération de l’extension du réseau en Europe, ainsi que le développement des synergies de la plate-forme européenne.
Lors de la présentation des résultats du groupe bancaire marocain, Othman Benjelloun, président-directeur général (PDG) de BMCE Bank a fait une annonce de taille: afin d’intégrer sa nouvelle dimension continentale, le groupe changera de nom et sera appelé BMCE Bank of Africa. La proposition a été soumise au dernier conseil d’administration. Les actionnaires devraient la valider d’ici à 2 mois.
Enfin, le Conseil d’administration a décidé le versement d’un dividende de 4,4 dirhams par action, lequel sera mis en paiement en juillet 2015.

Anas Hassy

Il a dit…

Othman benjelloun mars 2015

Othman Benjelloun, PDG du groupe BMCE Bank

«Le passé du Groupe BMCE Bank, ce sont plus de 55 années d’exercice depuis que la Banque Marocaine du Commerce Extérieur fut fondée, par Décret royal, en 1959. Et cette année 2015 consacre le 20ème anniversaire de sa privatisation. Vous avez eu l’opportunité d’appréhender, par les chiffres, le bilan historiquement exceptionnel de l’exercice 2014 qui fait ressortir la consolidation de l’assise financière du Groupe BMCE Bank, grâce une capacité bénéficiaire chaque année renforcée. Mes propos viennent également souligner combien nous sommes fiers de ce que notre groupe bancaire a réalisé en deux décennies, depuis sa privatisation. Dans ce contexte économique et sectoriel éminemment favorable et compte tenu de l’internationalisation croissante des activités du Groupe BMCE Bank, nous avons considéré que le temps était venu de souligner la dimension continentale du Groupe BMCE Bank, de capitaliser sur cette marque puissante qu’est la Banque de l’Afrique, en l’accolant à notre prestigieuse marque BMCE Bank. Je fais référence à la possibilité, une fois les modifications statutaires opérées par l’Assemblée générale extraordinaire, d’utiliser indifféremment l’abréviatif BMCE Bank ou celui, additionnel, de: BMCE Bank of Africa».

Voir aussi

Projet de loi de Finances 2018 : Grand oral de Boussaïd devant le Parlement

Le ministre de l’Economie et des Finances, Mohamed Boussaïd, s’est livré, mardi 25 octobre 2017, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.