dimanche 22 avril 2018
Flash Infos

Forums de la convergence Al Omrane : Comment redynamiser les villes nouvelles

Badr Kanouni, président du Directoire d’Al Omrane

Le Holding Al Omrane a organisé, vendredi 16 mars 2018 à Tamesna, la deuxième étape des forums de la convergence, autour du thème «Des grands projets urbains: espaces de convergence des politiques publiques et vecteurs de développement régional intégré et durable».

Cette rencontre à laquelle ont participé, en plus du président du Directoire d’Al Omrane, Badr Kanouni, la secrétaire d’Etat chargée de l’Habitat, Fatna Lkhiyel, le président du Conseil de la région de Rabat-Salé-Kénitra, Abdessamad Sekkal et le président de la collectivité locale de Sidi Yahya Zaër, Rachid Sajid, a été l’occasion de dresser le bilan d’étape du plan de relance et du programme d’appui de Tamesna signé en 2013, ainsi que de présenter les perspectives en matière de développement de l’offre de logement dans les autres régions et villes du Royaume.

Un exemple de la synergie des efforts

Dans une déclaration au Reporter, B. Kanouni a souligné que le choix de Tamesna, pour abriter la deuxième étape des forums régionaux de la convergence, n’est pas fortuit. Il a, dans ce sens, souligné que l’organisation de cet événement dans cette ville témoigne de son importance en tant que projet urbain qui «accueille aujourd’hui 50.000 habitants». Et d’affirmer: «Grâce au nouveau plan lancé en 2013 par le ministère de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville, à travers la mobilisation d’un investissement dépassant 500 MDH, Tamesna est devenue un exemple de la synergie des efforts de l’ensemble des partenaires institutionnels et privés et de toutes les composantes de la société civile». Il a ajouté que le développement des villes nouvelles, des grands pôles urbains et des zones nouvelles d’urbanisme «nécessite la consolidation de la convergence et l’harmonie des politiques publiques, afin de permettre à ces pôles d’assurer l’équilibre et le contrôle du réseau urbain, de répondre aux besoins de la population et de leur fournir les meilleurs services socio-économiques».

Pour sa part, la secrétaire d’Etat chargée de l’Urbanisme, Fatna Lkhiyel, a mis l’accent sur la nécessité de mettre en place des politiques harmonieuses dans le domaine urbanistique. L’harmonie des politiques publiques est un principe fondamental des engagements internationaux auxquels le Maroc est inscrit, notamment ceux relatifs à la révision des systèmes urbains, en vue de réaliser une vision commune pour un avenir meilleur et plus durable, a indiqué Lkhiyel. Dans une déclaration au Reporter, la secrétaire d’Etat chargée de l’Urbanisme, après avoir mis en avant l’importance de nouvelle génération des villes qui vont aider à relever les défis de l’urbanisme, de l’explosion démographique et de l’exode rural, a relevé que les programmes de réhabilitation ayant concerné 4 nouvelles villes, dont Tamesna, ont contribué à accélérer la construction des infrastructures et des services publics de ces villes. Elle a rappelé que le programme d’appui de la ville de Tamesna, estimé à 537 MDH, a permis d’aménager le parc central, de parachever les travaux du complexe culturel, du centre d’accueil et des conférences, de la maison des jeunes et des terrains de proximité, ainsi que le lancement des travaux de construction de trois centres socio-sportifs, d’un hôpital local et de 3 centres de santé au niveau de cette ville promise à davantage de développement.

De son côté, le président du Conseil de la région, Abdessamad Sekkal, a jeté la lumière sur plusieurs projets visant la promotion du modèle de développement de Tamesna, comprenant notamment la consolidation du réseau de transport et le développement des activités économiques. Ces projets concernent aussi le renforcement du réseau du transport ferroviaire, dont la réalisation d’une ligne ferroviaire entre Témara et Tamesna, outre des projets de transport, avec la contribution du Conseil de la région, notamment le projet d’extension de la ligne du tramway de Témara, a-t-il fait savoir.

Pour sa part, le président de la collectivité locale de Sidi Yahya Zaër, Rachid Sajid, a mis en avant les efforts déployés pour le développement de la ville de Tamesna, affirmant que l’urbanisme exige la mise en place d’une nouvelle vision de développement urbain, prenant en compte les grands défis qui s’imposent dans ce domaine.

Beaucoup reste à faire    

Le Forum de la convergence a été aussi une occasion pour le président du Holding Al Omrane de présenter les projets à lancer en 2018 dans la ville de Tamesna. Il s’agit de la construction de 3 centres sociaux, d’un centre d’orientation et d’assistance aux personnes en situation d’handicap, d’un espace multifonctionnel pour femme et d’une unité de protection de l’enfance. Tous font l’objet d’une convention signée avec le ministère de la Solidarité, de la Femme, de la Famille et du Développement social. Un autre projet concerne l’aménagement du périmètre forestier à Tamesna, dont le lancement des travaux est prévu en mai prochain, outre la mise en service d’une nouvelle ligne ferroviaire reliant Témara à Tamesna.     

La ville de Tamesna est située à 20 km de Rabat, à 8 km de Témara et à 15 km de Skhirate. Sa construction a nécessité un investissement global de 21 MMDH, avec une superficie de 840 ha, dont 55% réservés aux logements, 3,5% aux activités secondaires et tertiaires, 12% aux équipements collectifs, 17,5% aux voies primaires et secondaires et 12% aux espaces verts.     

Mohcine Lourhzal     

Al Omrane c’est:

– 5 MMDH de chiffre d’Affaires par an,

– 14 Filiales, – 40.000 unités nouvelles par an,

– 6,5 MMDH d’investissements par an,

– 1.200 collaborateurs et

– 56 représentants dans l’ensemble du territoire national.

Au service du développement urbain

Le Groupe Al Omrane est né en 2007 de la fusion de plusieurs établissements publics, dont l’Agence nationale de lutte contre l’habitat insalubre, la Société nationale d’équipement et de construction et la Société d’aménagement, de construction et de promotion.

ML

Voir aussi

OFPPT/Gabon : Partenariat renforcé

Les relations de coopération entre l’OFPPT et le Gabon connaissent un nouvel élan, grâce à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.