Flash Infos

CMR : Une nouvelle stratégie pour mieux servir

CMR : Une nouvelle stratégie pour mieux servir

Faisant suite à un appel d’offres, une étude a été menée sur l’activité de la Caisse Marocaine des Retraites (CMR). L’étude devait permettre à la Caisse d’explorer les voies et les moyens nécessaires pour optimiser la gestion du Fonds de réserves des régimes des pensions civiles et, par conséquent, améliorer son équilibre financier.

En effet, au bout des 3 mois de travail qu’a nécessité de l’étude, il a, d’abord, été possible de dresser un bilan de la stratégie d’investissement adoptée par la CMR au cours de la dernière décennie. Ensuite, d’étudier les potentialités de placement offertes par les marchés financiers et, enfin, de proposer une allocation stratégique d’actifs appuyée par des recommandations et d’un plan d’actions.

Après avoir profondément diagnostiqué la stratégie d’investissement de la CMR, le groupement de cabinets auquel l’étude a été confiée a fait différents constats. Notamment, que l’organisation de l’activité Gestion du Portefeuille, à la CMR, est conforme aux normes en vigueur au Maroc applicables à des activités similaires ainsi qu’aux standards internationaux. Cette organisation peut être complétée par un 3ème niveau de contrôle réalisé par une entité «Gestion des risques» qui doit relever directement de la Direction. Sur la période d’analyse des réalisations (2009-2018), le portefeuille du RPC a surclassé son indice de référence de 4,92% avec un niveau de corrélation de 89%. Le RPC a dégagé une meilleure rémunération du risque que son benchmark. La surperformance de la poche Taux par rapport au benchmark est de +5,81% sur la même période d’analyse (53,03% vs 47,22%), avec un niveau de corrélation de 72,5%. Cette poche a été en moyenne légèrement moins risquée mais plus rentable que son indice de référence. Pour sa part, la surperformance de la poche actions par rapport à son indice de référence (MASI RB) est de +6,12% sur la même période d’analyse (61,61% vs 55,49%), avec un niveau de corrélation de 98,6%. Cette poche a été en moyenne légèrement plus risquée mais plus rentable que son indice de référence.

Ce que recommande l’étude

Ces constats ont ainsi permis au prestataire de proposer un ensemble de recommandations. En gros, ces dernières versent toutes, dans l’élargissement de l’univers d’investissement de la CMR à de nouvelles classes d’actifs, notamment, les actions non cotées et d’autres investissements alternatifs. Il est par ailleurs préconisé sur le plan organisationnel, l’élargissement des attributions du Comité d’Audit et des Risques pour intégrer la composante des risques financiers associés à la gestion des Fonds de réserves. A cela s’ajoute, la mise en œuvre de l’allocation stratégique proposée dans le cadre du scénario de continuité du Fonds de Réserves et ce, conformément à l’article 7 du décret n° 2-95-749 pris pour l’application de la loi 43-95.

Il est également recommandé la création d’un comité décisionnel, comprenant des membres indépendants, dont la mission est de statuer sur les opportunités de placement en immobilier, sur le non coté ainsi que sur les placements à caractère stratégique.

A travers sa réorganisation, la CMR vise ainsi l’accélération de son développement. La réorganisation est guidée par deux objectifs majeurs à savoir offrir un service de qualité au profit des affiliés et des pensionnés et consolider le processus de la bonne gouvernance.

La nouvelle organisation devra également permettre à la Caisse une adaptation en continu aux mutations environnementales et une amélioration des prestations fournies aux citoyens et ce conformément aux orientations royales. La CMR pourra ainsi mener à bon escient sa digitalisation entamée depuis quelques années. Dans ce cadre, il a été prévu deux fonctions au niveau du nouvel organigramme: «transformation digitale» et «Innovation et Datalab».

Il est à noter que la réorganisation de la CMR intervient à un moment crucial où le système des retraites national s’apprête à opérer une réforme systémique (Pôle public-Pôle privé) avant de converger vers le régime unique.

LR

Voir aussi

Reprise économique | 81% des chantiers dans le secteur du transport et de la logistique relancés

Reprise économique | 81% des chantiers dans le secteur du transport et de la logistique relancés

Le ministre de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, Abdelkader Amara, a …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.