lundi 23 octobre 2017

CAN 2015 : Sanction contre le Maroc reportée

Reunion caf maroc en egypte decembre 2014

Après la réunion de Hayatou avec la délégation de la FRMF au Caire, il a été de nouveau décidé de reporter la décision de sanctions à l’encontre du Maroc.

En ce début de semaine, la Confédération africaine de football (CAF) devait annoncer les sanctions à prendre à l’encontre du football marocain. D’ailleurs, le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Faouzi Lakjaa et le président de la CAF, Issa Hayatou, ont tenu, lundi 22 décembre au Caire, une réunion consacrée à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2015. Lors de cette réunion, Hayatou est revenu sur les différentes étapes franchies par le dossier de candidature du Maroc pour abriter cette compétition continentale qui constitue une source financière importante pour la Confédération.
Le fait de ne pas tenir la CAN 2015 au Maroc et de priver la sélection marocaine de participer à cette édition a été une sanction pour une large frange de joueurs et de supporters qui aspiraient à suivre ce championnat sur le sol marocain. «Le Maroc était et restera au service du football africain. En témoigne sa demande d’abriter la CAN à laquelle il a consacré d’importants moyens logistiques. Le Royaume a exprimé, à maintes reprises, qu’il ne refusait pas d’abriter cette compétition, mais demandait seulement son report à une date ultérieure», a expliqué le président de la FRMF.
L’accueil de la sélection guinéenne par la FRMF, dans le cadre des éliminatoires de la CAN, reflète le rôle que le Maroc ne cesse de jouer pour soutenir l’Afrique, en général, et la famille du football continental, en particulier. Faouzi Lakjaa a même annoncé la disposition de la Fédération à réussir la CAN 2015, qui se tiendra en Guinée Equatoriale, en mettant tous ses moyens à la disposition de la CAF.

Suite à des discussions approfondies entre les deux parties, la CAF a décidé de soumettre le dossier du Maroc à son Bureau exécutif. Celui-ci s’est réuni, ce mardi 23 décembre au Caire, pour déterminer les sanctions à prendre vis-à-vis du Royaume. La CAF devait mettre fin au suspense qui dure depuis près d’un mois, notamment en ce qui concerne la nature de la sanction à infliger au Maroc et si celle-ci va toucher les clubs dans les compétitions continentales. Mais, finalement, le Bureau exécutif de la CAF a décidé de reporter l’annonce de sanctions jusqu’à la prochaine réunion qui devrait se tenir en Guinée Equatoriale, le 17 janvier. Le foot marocain reste donc dans le suspense en attendant le début de la CAN 2015.

Sanctions financières et sportives

Le Comité exécutif de la CAF avait décidé de s’acharner contre le Maroc en disqualifiant son équipe nationale de la compétition. Il faut dire que le Maroc s’expose à différentes sanctions en cas d’annulation. Selon les textes de la CAF (article 90 du règlement de la compétition), il lui serait infligé une amende à laquelle s’ajouterait la réparation des préjudices moraux. «Retrait notifié moins de six mois avant la date du tournoi final, amende de cinquante mille (50.000) dollars. Ce pays s’acquittera également de la réparation de tous les préjudices moraux et financiers causés à la CAF et aux participants», relève-t-on dans le règlement de la CAN. Sauf que le Maroc avait seulement demandé le report de la compétition. Reste à déterminer le sort des Lions de l’Atlas et des clubs marocains engagés dans les compétitions africaines. Les clubs du Maroc craignent également l’annulation de leurs participations continentales pour les années à venir. Vu leur participation au tirage au sort de l’édition 2015 des coupes africaines, les clubs marocains sont déjà théoriquement exemptés de sanctions.
Il faut dire que le dossier de la défense présenté par les avocats semble solide et s’appuie sur la demande de report à cause du virus Ebola et non pas d’annulation. Affaire à suivre…

Anas Hassy

Voir aussi

Nizar Baraka : Nouveau chef de l’Istiqlal ?

Il y avait bien quelques mois que tous ceux que la vie politique au Maroc …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.