samedi 22 juillet 2017

ZLEC : L’Afrique, un marché unique

La participation du Maroc aux travaux de la 3ème réunion des ministres africains du Commerce, qui s’est tenue à Niamey (Niger), intervenait dans une conjoncture marquée par le retour du Maroc à l’UA et l’accord de principe accordé à la demande d’adhésion du Royaume à la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Cette réunion aura ainsi été l’occasion de concrétiser la contribution du Maroc aux initiatives institutionnelles d’intégration lancées par l’UA, notamment la mise en place de la Zone de Libre-Echange Continentale (ZLEC).

Celle-ci fera de l’Afrique tout entière un marché unique, un cadre harmonisé de production et de commercialisation en mesure de booster la croissance de l’ensemble des Etats du Continent qui va, ainsi, réaliser son ambition de transformation locale de ses matières premières et améliorer son poids dans le commerce mondial.

A cette occasion, le Président Issoufou Mahamadou, désigné «Champion pour la Zone de Libre-Echange Continentale», a rappelé l’objectif qui a conduit à la création de cette Zone, d’ici fin 2017, à savoir celui de «répondre aux aspirations des chefs d’Etat Africains». «Du fait de l’importance accordée à ce projet, l’UA en a fait un premier objectif de son Agenda en 2063. Les chefs d’Etat et de gouvernements ont accordé à sa réalisation une attention particulière. C’est à ce titre qu’ils m’ont fait l’honneur de me désigner Champion pour ce projet», a-t-il rappelé.
Tout en fondant l’espoir sur la qualité des résultats qui sortiront de la réunion de Niamey, il a invité les participants à adopter une méthodologie dynamique qui leur permettra de faire des avancées significatives, afin qu’à la 4ème Session, qui devrait se tenir dans la capitale nigérienne en octobre prochain, puisse finaliser le projet protocole.
Cette réunion s’inscrivait dans le cadre de la participation du Maroc au processus de la mise en place de la ZLEC qui émane du programme de travail de l’Union africaine (UA) visant le développement du commerce intra-africain et le renforcement de l’intégration économique africaine, a fait savoir le Secrétariat d’Etat chargé du Commerce Extérieur.

Hamid Dades

Voir aussi

Journée de l’Afrique : La Nouvelle Afrique et l’analyse du ministre Bourita

Le ministère des Affaires étrangères et de la coopération internationale a célébré, jeudi 8 juin …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.