Vladimir Poutine | La Russie souhaite voir ses relations avec le Maroc se raffermir davantage

Le président russe, Vladimir Poutine, a exprimé, vendredi, lors du 2ème Sommet Russie-Afrique, le souhait de voir les relations russo-marocaines se raffermir davantage et poursuivre l’élan lancé lors de la visite de SM le Roi Mohammed VI en Russie en 2016.

Le Président russe a salué, dans une intervention, Sa Majesté le Roi Mohammed VI, exprimant le souhait de voir les relations bilatérales évoluer et aller dans le même élan que celui lancé lors de la visite de Sa Majesté en Russie en 2016.

Évoquant les sujets relatifs à la sécurité alimentaire en Afrique et dans le monde, M. Poutine a salué les “mesures considérables prises par Sa Majesté le Roi” pour apaiser les tensions mondiales sur les produits alimentaires.

Le Maroc est représenté à ce sommet, qui connaît la participation de plusieurs chefs d’État et chefs de gouvernement africains, par le Chef du gouvernement, M. Akhannouch, qui a réitéré “l’attachement permanent” du Maroc à ses relations avec ses différents partenaires stratégiques.

A cette occasion, il a fait le constat que les relations diplomatiques distinguées qu’entretient le Maroc avec la Russie depuis le XVIIIe siècle, se sont considérablement renforcés depuis la visite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI à Moscou en 2016.

Akhannouch met en exergue le succès de la digitalisation totale des transactions immobilières

A cette occasion “un partenariat stratégique approfondi a été établi, qui concerne un large éventail de domaines de coopération, dont l’agriculture, l’énergie, la pêche, la science et la technologie, la culture et l’enseignement supérieur”, a-t-il rappelé.

M. Akhannouch a également fait remarquer que le deuxième Sommet Russie-Afrique se déroule dans un contexte international ”agité et flou, marqué par l’instabilité et l’escalade des conflits et des tensions dans plusieurs régions du monde”.

Dans ce contexte, le Chef du gouvernement a évoqué les constantes essentielles et fondamentales sur lesquelles repose “la position du Maroc face aux crises actuelles”. Il s’agit, selon M. Akhannouch, du respect de l’intégrité territoriale des États membres des Nations Unies, du respect des principes du droit international et des résolutions du Conseil de sécurité et de l’Assemblée générale, outre le recours aux moyens pacifiques de règlement des différends et éviter le recours à la force.

“Dans ce contexte, et compte tenu des défis posés par la crise ukrainienne au niveau de la sécurité alimentaire et énergétique, notamment sur le continent africain, le Royaume du Maroc croit en la nécessité d’intensifier les efforts et d’encourager la coopération internationale et régionale”, et ce en vue de relever les défis de cette crise, lever les obstacles, et construire un avenir à même d’assurer la sécurité alimentaire et énergétique de tous les pays du continent, a fait remarquer le Chef du gouvernement.

Sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi, le Maroc a entrepris des réformes “ambitieuses et volontaristes”

M. Akhannouch est arrivé, jeudi à Saint-Pétersbourg, pour représenter Sa Majesté le Roi Mohammed VI au deuxième Sommet Russie-Afrique, qui se tient les 27 et 28 juillet dans la capitale culturelle de la Russie.

La délégation marocaine prenant part à cet événement international comprend également le Ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, et l’Ambassadeur du Maroc en Russie, Lotfi Bouchaara.

LR/MAP

,

Voir aussi

marc hermanne araba

C24 | Le Bénin salue l’initiative marocaine d’autonomie

Le Bénin a salué à New York l’initiative d’autonomie présentée par le Maroc pour clore …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...