Unesco La langue arabe, un allié contre l’analphabétisme

Irina Bokova dg unesco

Diffuser la connaissance, encourager la compréhension mutuelle et construire des espaces de coopération pour le développement.

La langue arabe porte en elle les trésors d’une sagesse islamique millénaire et la voix de poètes, philosophes et savants qui ont mis la force et les beautés de cette langue au service de l’humanité, a souligné la directrice générale de l’Unesco.
Dans un message adressé à l’occasion de la Journée mondiale de la langue arabe, qui s’est ouverte mercredi 18 décembre au siège de l’Unesco à Paris, Mme Bokova a plaidé pour la mobilisation de la force de cette langue afin de diffuser la connaissance, encourager la compréhension mutuelle et construire des espaces de coopération pour le développement et pour la paix.
«La langue arabe est aussi notre alliée pour améliorer l’alphabétisation et la construction de sociétés des savoirs auprès de 22 Etats membres de l’Unesco», a-t-elle dit, notant que l’Organisation met un accent particulier cette année sur le rôle des médias pour le rayonnement et le renforcement de la langue arabe.
Affirmant à cet égard que les médias sont un acteur central de la parole publique, Mme Bokova a relevé que l’Unesco s’attache à soutenir les médias arabes comme forces de dialogue, d’information et de citoyenneté.

Abdelkader Jamali

Voir aussi

Vient de paraître | «La République des Corsaires», de Seddik Maâninou

Le journaliste est écrivain, Seddik Maâninou, natif de la ville de Salé, connue pour les …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.