Un pays sur 3 ne prend aucune mesure pour aider les élèves à rattraper le retard scolaire

UNESCO,UNICEF,retard scolaire

Environ un pays sur trois parmi ceux ayant fermé leurs écoles n’a pas encore mis en place de programme de rattrapage scolaire, selon le rapport mondial “Enquête sur les réponses de l’éducation nationale aux fermetures d’écoles COVID-19”, publié par l’UNESCO, l’UNICEF, la Banque mondiale et l’OCDE.

Par ailleurs, seul un tiers, principalement des pays à revenu élevé, a pris des mesures pour mesurer les pertes d’apprentissage en primaire et en premier cycle de secondaire, souligne le rapport.

“Afin d’atténuer les conséquences de ces pertes d’apprentissage, la première étape essentielle est les évaluer. Il est fondamental que les pays investissent dans ces évaluations, pour pouvoir mettre en œuvre les mesures correctives appropriées”, a déclaré Silvia Montoya, Directrice de l’Institut de statistique de l’UNESCO, citée dans un communiqué de l’agence onusienne basée à Paris.

D’après cette étude, moins d’un tiers des pays à revenu faible ou intermédiaire ont annoncé que leurs élèves avaient repris l’enseignement en présentiel, ce qui accroît le risque de perte d’apprentissage et de décrochage scolaire.

La majorité des pays ont néanmoins déclaré utiliser au moins une forme de sensibilisation pour encourager le retour des élèves à l’école, notamment l’engagement communautaire, le suivi en milieu scolaire, la modification des services d’eau, d’assainissement et d’hygiène, les incitations financières et la révision des politiques d’accès, relève-t-on.

Cette enquête documente la manière dont les pays mesurent et comblent les pertes d’apprentissage de leurs élèves, rouvrent les écoles et déploient des stratégies d’enseignement à distance. Au total, 142 pays ont répondu à l’enquête, qui couvre la période de février à mai 2021 et porte sur la maternelle, les enseignements primaire et secondaire.

En 2020, les écoles du monde entier ont été entièrement fermées pendant 79 jours d’école en moyenne, soit environ 40 % du total des jours d’enseignement en moyenne dans les pays de l’OCDE et du G20, rappelle le communiqué.

Les chiffres varient de 53 jours dans les pays à revenu élevé à 115 jours dans les pays à revenu intermédiaire inférieur.

Cette enquête s’inscrit dans le cadre de la Mission: Rétablir l’éducation en 2021, par laquelle la Banque mondiale, l’UNESCO et l’UNICEF s’associent pour soutenir les pays qui prennent toutes les mesures possibles pour planifier, prioriser et s’assurer que tous les élèves puissent retourner à l’école ; que les écoles fassent le maximum pour rouvrir en toute sécurité ; que les étudiants bénéficient d’un enseignement correctif efficace et de services complets pour les aider à combler les pertes d’apprentissage liées à la crise sanitaire et améliorer leur bien-être général ; et que leurs enseignants soient préparés et soutenus pour répondre aux besoins d’apprentissage.

LR/MAP

Voir aussi

Pegasus

Espionnage | Le Maroc dément le recours au logiciel espion “Pegasus”

Le gouvernement marocain a exprimé son grand étonnement de la publication, depuis dimanche 18 juillet, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.