Turquie : Pression terroriste

Turquie : Pression terroriste

Au lendemain d’un nouvel attentat qui a fait deux morts dans la ville côtière d’Izmir, les autorités turques recherchent toujours activement l’auteur de la tuerie d’Istanbul dans la nuit du Nouvel An.

Cet attentat est le dernier en date d’une série d’attaques qui ont endeuillé la Turquie en 2016 et qui ont été soit imputés aux djihadistes du groupe Etat islamique (EI), soit revendiqués par la rébellion kurde. Il intervient, alors que les autorités turques recherchent activement l’auteur du carnage d’Istanbul qui a réussi à prendre la fuite, après avoir tué 39 personnes et blessé des dizaines d’autres pendant la célébration du Nouvel An dans une boîte de nuit, le Reina. Cette tuerie a été revendiquée par l’EI. 

Le préfet d’Izmir a déclaré que les autorités soupçonnent le Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK) d’être à l’origine de l’attaque d’Izmir.

Les assaillants ont déclenché leurs explosifs lorsqu’ils ont été arrêtés à un contrôle policier devant le tribunal, selon l’agence de presse progouvernementale Anadolu. Deux suspects liés à l’attaque ont été arrêtés, a ajouté l’agence. 

«Etant donné leur équipement, il apparaît que l’objectif était un carnage bien plus important», a déclaré le vice-Premier ministre. Selon l’agence Dogan, M. Kaynak a précisé que deux fusils d’assaut Kalachnikov, des lance-roquettes et huit grenades ont été trouvés sur les assaillants tués. 

Le président Recep Tayyip Erdogan s’est engagé à ce que la Turquie ne permette pas que de tels actes «sèment la peur dans le pays et crispent la société».

Patrice Zehr

Voir aussi

Afghanistan Les Talibans De Plus En Plus Forts

Afghanistan | Les Talibans de plus en plus forts

Les déclarations de bonnes intentions des délégations du gouvernement de Kaboul et des talibans avant …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.