Flash Infos

Syrie : L’interminable dernière bataille

Syrie : L’interminable dernière bataille

Depuis plus de deux mois, le groupe Etat islamique (EI) résiste farouchement à une offensive militaire des Forces démocratiques syriennes (FDS), visant à l’expulser de son ultime poche dans l’est de la Syrie.

Des centaines de combattants de l’EI seraient retranchés dans cette poche, située dans la province pétrolière de Deir Ezzor, près de la frontière irakienne. La coalition estime à près de 2.000 leur nombre dans ce fief qui comprend, notamment, les villes de Hajine, Soussa et Al-Chaafa.

Rompus au combat, ces djihadistes compteraient dans leurs rangs un nombre non négligeable de combattants non-syriens, selon les FDS. Il y aurait également parmi eux des dirigeants de «premier rang», principalement des Irakiens, selon la même source.

«L’EI a constitué une mini armée de plusieurs centaines de combattants, y compris certains de ses meilleurs francs-tireurs», explique Nicolas Heras, chercheur au Center for a New American Security.

Selon l’analyste Tore Hamming, spécialiste du djihadisme à l’European University Institute, les combattants retranchés dans la dernière poche sont dévoués, expérimentés et n’ont rien à perdre. «Ils savent qu’ils seront soit tués (…), soit capturés», explique-t-il.

«Beaucoup d’entre eux sont probablement des vétérans de l’EI, avec plusieurs années d’expérience dans le combat en zone désertique», ajoute-t-il.

PZ

Voir aussi

Algérie Des experts de l'ONU appellent à la libération de Khaled Drareni

Algérie | Des experts de l’ONU appellent à la libération de Khaled Drareni

Les experts des droits de l’Homme de l’ONU se sont dits alarmés par l’ampleur de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.