Syrie La situation vue par Al-Assad

Bachar Al-Assad juge que seule une intervention militaire étrangère directe en Syrie pourrait permettre aux rebelles de le renverser. «C’était leur objectif de frapper nos infrastructures, de frapper notre économie et de plonger la société dans un chaos total afin que l’Etat s’écroule», déclare le président syrien dans une interview publiée par le journal Saoura, organe du pouvoir. «Jusqu’à présent, nous n’avons pas atteint ce point», ajoute-t-il.

Bachar Al-Assad affirme que son régime sortira vainqueur de la guerre civile après avoir résisté pendant plus de deux ans aux rebelles. «Ils ont utilisé tous les moyens matériels, émotionnels et psychologiques disponibles. La seule option qu’il leur reste, c’est une intervention étrangère directe», dit-il.
Le président syrien doute cependant qu’une telle intervention ait lieu en raison des craintes occidentales face à l’influence croissante des islamistes au sein de l’insurrection armée.

Voir aussi

Loi sur le renseignement : La France critiquée

«La France renonce à ses liberté», «ère Bush-esque», loi «radicale». Au lendemain de l’adoption par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.