Pakistan-Afghanistan Tension

Le Pakistan et l’Afghanistan se sont affrontés à fleurets mouchetés, Kaboul accusant de nouveau son voisin de soutenir les rebelles talibans, signe d’un regain de tension qui augure mal de la résolution du conflit afghan à 18 mois du retrait de l’OTAN. Cette passe d’arme est le dernier épisode en date de la séquence diplomatique agitée, initiée il y a deux semaines par l’ouverture d’un bureau de représentation taliban à Doha (Qatar). Un évènement historique, à l’échelle de ce conflit de près de douze ans, salué par Islamabad et, au départ, par Washington, mais dénoncé par le gouvernement afghan furieux de voir les rebelles envisager de discuter de paix directement avec ses alliés occidentaux et non avec lui.

Kaboul accuse régulièrement Islamabad, qui fut le premier soutien des talibans lorsqu’ils étaient au pouvoir à Kaboul (1996-2001) et où nombre d’entre eux ont trouvé refuge après la chute de leur régime, de soutenir depuis leur rébellion pour défendre ses intérêts stratégiques dans la région, ce qu’Islamabad a toujours nié.

Voir aussi

Loi sur le renseignement : La France critiquée

«La France renonce à ses liberté», «ère Bush-esque», loi «radicale». Au lendemain de l’adoption par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.