Stockholm | Les communautés musulmane et juive réunies autour d’un Iftar de paix et du vivre ensemble

Stockholm,cultures,musulmane,juive

Sous le signe de la paix et de la tolérance et grâce à une initiative conjointe, un Iftar a été organisé, récemment à Stockholm, pour célébrer le vivre-ensemble et les traditions communes propres aux cultures musulmane et juive.

Ce moment de communion et de partage, qui a été initié en célébration de la pâque juive (Pessa’h), constituant le témoignage des valeurs spirituelles, d’empathie et de générosité prônées par l’Islam durant le mois sacré de Ramadan, a été marqué par la présence de la ministre suédoise des Affaires étrangères, Ann Linde, du Secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, Robert Rydberg et d’éminentes personnalités suédoises, ainsi que de membres du Corps diplomatique accrédité à Stockholm.

Dans une allocution à cette occasion, Mme Linde, tout en remerciant les hôtes pour cette initiative qu’elle a qualifiée d’historique, a rappelé l’importance du dialogue et de la tolérance.

L’objectif de cette initiative est de symboliser l’harmonie et la symbiose entre l’Islam et le Judaïsme, a expliqué l’ambassadeur du Maroc à Stockholm, Karim Medrek.

Rappelant à cet égard la spécificité marocaine du vivre-ensemble entre musulmans et juifs, qui caractérise le Royaume depuis des siècles, M. Medrek a mis en avant l’apport de la culture juive au patrimoine national, ainsi que les liens historiques et l’attachement indéfectible qu’entretient la communauté juive marocaine à travers le monde avec sa patrie.

Conscient des défis que posent l’existence d’un tel vivre ensemble, le Royaume a pris l’initiative d’inscrire dans la Constitution de 2011, l’affluent hébraïque en tant que composante essentielle de l’identité culturelle et historique du Maroc, et a constamment œuvré à faire de cette diversité un levier de développement au service de la Nation et une empreinte marquant son ouverture au pluralisme culturel et cultuel, a ajouté M. Medrek.

Le Royaume se positionne, en effet, en tant que modèle de tolérance dans le monde arabe et musulman, qui garantit la liberté de culte et qui accorde une importance capitale au dialogue des religions, des civilisations et des cultures.

Les différentes personnalités présentes ont exprimé à cette occasion leur grand intérêt de connaître davantage le Maroc, à l’effet d’appréhender sa politique prônant les valeurs de tolérance et de coexistence à travers le monde.

Des versets du saint Coran et des parties de l’Haggadah ont été lus, lors de cette célébration, par tous les convives, priant que la paix et la quiétude puisse régner dans le monde.

LR/MAP

Voir aussi

Maroc,UE

Les relations du Maroc avec l’UE n’ont jamais été aussi denses (Bourita)

Les relations du Maroc avec l’Union Européenne n’ont jamais été aussi denses, a affirmé, jeudi …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...