Sénégal : Un étudiant marocain mort des suites d’une agression à Dakar

Sénégal : Un étudiant marocain mort des suites d’une agression à Dakar

L’opinion publique est sous le choc. -Paix à son âme-, 24 ans, natif de , était un étudiant marocain au , pour des études de chirurgie dentaire. Il a été victime d’une agression, dans la nuit du samedi 25 février au dimanche 26 février 2017, près du quartier Amitié où il résidait, alors qu’il était accompagné sur le chemin du retour d’une camarade, également agressée. Les deux étudiants avaient assisté, quelques heures plus tôt, à une réunion avec des camarades de médecine de 4ème année, pour des travaux de fin de thèse que Shakiri devrait bientôt présenter.

Une bande de six individus se sont précipités sur les deux étudiants. Ils ont pu s’emparer de tous les biens des victimes qui n’ont même pas pu se défendre contre les agresseurs. Ces derniers ont assené à un mortel coup de couteau à la cuisse. Ils ont laissé la fille saine et sauve, mais choquée, avant de prendre la fuite en moto.

Le jeune étudiant a été transféré d’urgence vers un , mais a succombé à ses blessures au petit matin.

Lire aussi
NAWA 2017 : Femmes africaines distinguées

Cet étudiant, studieux et apprécié par ses camarades, préparait sa thèse de fin d’études de médecine dentaire. Il ne lui restait qu’un mois pour rentrer au pays.

L’insécurité qui règne dans les quartiers populaires qu’occupent les étudiants expatriés n’est pas méconnue, puisque même les Sénégalais en sont victimes. En aucun cas, cela n’est dû à la différence de couleur de peau ou de nationalité.

Près de 850 Marocains sont inscrits au et plusieurs d’entre eux sont victimes d’agressions. Aussi, lundi 27 février, à 13h, un sit-in a-t-il été organisé par la Ligue des étudiants marocains au , devant l’ambassade du à Dakar, pour une journée de deuil et de protestation contre les agressions subites et cet affreux meurtre. La police sénégalaise a promis de prendre toutes les mesures et dispositions nécessaires pour traquer cette bande criminelle et faire juger ses membres.

Le corps du défunt sera rapatrié au par la Royale Air qui assurera le transport gratuitement.

Isma

Voir aussi

CNDH,Conseil national des droits de l’homme

Le CNDH publie son rapport 2021 sur la situation des droits de l’Homme au Maroc

Le Conseil national des droits de l’homme (CNDH) a rendu public vendredi son rapport annuel …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...