Résilience face à la crise sanitaire | L’expérience du Maroc mise en avant à New York

ECOSOC,Nations Unies,New York,ONU,crise sanitaire,Transition énergétique,Leila Benali,Maroc

L’expérience du dans le contexte de la pandémie de a été mise en avant dans le cadre du Forum politique de haut niveau sur le développement qui se tient au siège de l’ à .

Intervenant lors d’une table ronde ministérielle, en marge du forum, organisée par le président de l’ sous le thème «Accélérer la réalisation des ODD d’ici 2030: faire face aux crises et surmonter les défis», la ministre de la Transition énergétique et du développement durable, Leila Benali a souligné que le s’est résolument engagé dans un processus de gestion de la crise basé essentiellement sur deux piliers : la maîtrise de la propagation de l’épidémie et la relance de l’économie lors de la période post-covid.

Sur le plan sanitaire, une stratégie multidimensionnelle a été mise au point pour lutter efficacement contre la propagation de la pandémie, a-t-elle relevé, précisant que cette stratégie vise la mise en place d’un dispositif de gestion de la comprenant un comité de pilotage, et un Comité scientifique et technique.

2021-2022 | Même cap, même vision et «Morroco First» !

Sur le plan socio-économique, la ministre a évoqué notamment les mesures prises pour maintenir l’équilibre budgétaire de l’Etat et le soutien à l’économie. Dans ce cadre, il a été décidé de créer un comité de veille économique, dont le rôle est d’assurer la gouvernance de l’Etat sur le plan économique et de mettre en place un fonds de soutien aux entreprises défaillantes et aux personnes ayant perdu leur revenu en raison de la pandémie.

Le lancement du processus de révision de la SNDD en l’alignant avec les ODD et en y intégrant les recommandations du nouveau modèle de développement, témoigne de l’engagement de notre pays pour inscrire cette relance dans une trajectoire de durabilité, a-t-elle ajouté.

La ministre de la Transition énergétique et du développement durable a également pris part en tant que présidente de l’ANUE à un événement parallèle organisé par le PNUE sous le thème “une reprise résiliente pour tous: Transformer les modes de vie et de consommation pour le bien-être et la vie sur terre”.

Lors de cette réunion, Mme Benali a souligné l’importance d’un changement fondamental dans la façon dont les ressources naturelles sont extraites et gérées pour répondre efficacement à la triple crise planétaire : changement climatique, perte de biodiversité et pollution, ainsi que pour réaliser tous les ODD au cours de cette “Décennie d’action”. Elle a, à ce propos, insisté sur la nécessité d’un multilatéralisme fort, connecté et inclusif pour apporter des solutions aux crises.

Assemblée générale de l’ONU : Les objectifs clairs de la délégation marocaine

En marge de sa participation à ce Forum, la ministre a eu une série d’entretiens avec plusieurs ministres et hauts responsables, dont la secrétaire générale adjointe de l’, Amina Mohammed, la secrétaire générale adjointe et chef du bureau du PNUE à , Ligia Noronha, le ministre chinois de l’écologie et de l’environnement, Huang Runqiu, le ministre de l’énergie renouvelable, du développement durable et de la planification économique de la Dominique, Vince Henderson.

Elle s’est également entretenue avec l’ambassadrice représentante permanente de la Bulgarie à l’, Stoeva Lachezara et avec la future présidente l’ECOSOC, ainsi qu’avec un groupe de parlementaires européens.

LR/MAP

Voir aussi

Etats-Unis,Maroc,Calvin Dark

Sous le leadership Royal, le partenariat maroco-américain évolue à la mesure des nouveaux défis

Sous le leadership de SM le Roi Mohammed VI, le partenariat entre le Maroc et …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...