Quel gâchis !

Une étude réalisée dans une université US a récemment révélé que les hommes préfèrent les câlins au sexe. Les femmes, elles, avouent que ces preuves de tendresse n’affectent que très peu leur vie de couple. Le cliché de l’homme qui préfère faire l’amour, tandis que la femme veut un câlin s’avère ainsi faux.

En effet, 1000 couples venant des USA, d’Allemagne, d’Espagne, du Brésil et du Japon, ont été interrogés sur le nombre de câlins, baisers, ou rapports sexuels, qu’ils ont eus durant les derniers mois. Les participants, âgés entre 40 et 70 ans, ont également dû évaluer à quel point ils étaient satisfaits de leur relation amoureuse et de leur vie sexuelle.

Les résultats ont donc montré que les hommes préféraient les câlins, et qu’ils étaient trois fois plus heureux qu’un homme vivant peu de moments de douceur. Les femmes, quant à elles, ont avoué que leur vie sexuelle s’améliorait avec les années passées en compagnie de leur partenaire. Pendant les 15 premières années d’une relation, elles seraient beaucoup moins satisfaites de leur sexualité, contrairement aux hommes.

L’auteur de l’étude, met ça sur le compte des enfants présents dans les premières années d’une vie de couple, qui peuvent être responsables de cette insatisfaction. La période la moins satisfaisante correspond à la période où les enfants sont petits. Il est possible que durant cette phase, les femmes aient d’autres préoccupations que le sexe. Une fois que les enfants grandissent, elles changent leur manière d’aborder leur couple et la vie et sont donc émotionnellement plus disponibles. Mais que faire avec des hommes qui veulent n’être que chouchoutés. Un vrai gâchis !

Voir aussi

SAM’inspire!

Dans l’Etat de Virginie, aux Etats-Unis, il est formellement interdit de faire l’amour en pleine …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.