PCNS | L’avenir du travail semble être en réécriture sur plusieurs plans

PCNS | L’avenir du travail semble être en réécriture sur plusieurs plans

L’avenir du travail semble être en réécriture à plusieurs niveaux en raison de la pandémie du coronavirus () qui est perçue comme un accélérateur de la mutation des modes de travail, a souligné Aomar Ibourk, économiste et senior fellow au ().

Comme nous l’avons dit au niveau de notre essai sur la question, le coronavirus a produit une expérience étonnante en matière d’adaptation du travail, des entreprises et de leur aux modes de travail à distance, a fait valoir Ibourk qui est aussi professeur de méthodes quantitatives et d’économie sociale à l’ de .

Cette pandémie, a-t-il poursuivi, “semble faire avancer le calendrier et modifier notre façon de vivre entraînant des changements qui risque de devenir durables dans la manière dont les entreprises gèrent leurs travailleurs et dont ceux-ci travaillent”.

Et de renchérir: Nous assistons à une restructuration des lieux de travail, une redéfinition des rôles, un besoin d’apprentissage rapide et des liens de confiance.

Lire aussi
Coulisses de l’OMC : Les vrais enjeux de Marrakech

Ibourk a également relevé que le télétravail matérialise la décentralisation de l’entreprise, estimant que cette décentralisation demande une communication claire et de nouvelles pratiques de management basées sur des critères de productivité, mais surtout sur la confiance.

D’autre part, ceci peut avoir des impacts sur des postes budgétaires tels les charges locatives ou de déplacement de personnel à l’étranger, a-t-il fait remarquer.

Avec MAP

Voir aussi

Innovation Achats,Morocco Procurement Awards,Inwi

Morocco Procurement Awards | Inwi remporte le Trophée « Innovation Achats »

L’opérateur global inwi a remporté le Trophée « Innovation Achats » lors de la 1ère …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...