Nouaceur | Lancement du 1er smart vaccinodrome intégré pour accélérer la vaccination contre la Covid

smart vaccinodrome,Nouaceur

Le ministère de la Santé a lancé, mercredi, dans la province de Nouaceur le premier centre de vaccination numérique et intégré au Maroc dans le cadre des efforts du Royaume en matière de gestion de l’épidémie du Coronavirus et afin d’accélérer la cadence de la campagne nationale de vaccination contre la Covid-19.

Situé dans le quartier Errahma sur une superficie de 2.200 m2, ce vaccinodrome numérique a pour objectif la vaccination de 3.000 à 4.000 personnes par jour.

Ce centre permettra la digitalisation de l’ensemble du processus de vaccination à travers un système QR code qui permet la traçabilité des citoyens tout au long du circuit de vaccination, de l’enregistrement, en passant par le dépistage et le suivi du rythme du processus de vaccination au quotidien. De la sorte, ces données permettent une analyse du nombre de patients dépistés, vaccinés et traités, ainsi que la durée de chaque opération.

Il présente également plusieurs caractéristiques qui en font un environnement totalement maîtrisé grâce à des capteurs intelligents qui permettent le contrôle de la chaîne du froid des vaccins, ainsi que la supervision, la gestion et l’analyse des données médicales, environnementales et logistiques.

La création de ce projet renforcera l’image du Maroc en tant que modèle dans la gestion exemplaire de la pandémie de Covid-19 et de ses effets, et consolidera également l’ambition du Royaume d’atteindre une souveraineté sanitaire unique en développant un système de santé plus intelligent et plus innovant.

Dans une déclaration à la presse, le délégué provincial du ministère de la Santé à Nouaceur, Mohamed Jalal Benchekroun, a indiqué à cette occasion que ce centre est le premier du genre au niveau national.

Il a également rappelé que ce centre permet d’effectuer un dépistage de la Covid-19 avant de procéder à la vaccination.

LR/MAP

Voir aussi

Errachidia,BCIJ,Daech

Errachidia | Démantèlement d’une cellule terroriste affiliée à “Daech” composée de trois extrémistes

Le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) relevant de la Direction générale de la surveillance du …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.