NMD | La CSMD présente le contenu de son rapport général aux Chambres professionnelles

Maroc-NMD,CSMD

Le président de la Commission Spéciale sur le Modèle de Développement (CSMD), Chakib Benmoussa, a tenu, vendredi à Rabat, une rencontre avec les présidents et représentants des Chambres professionnelles au Maroc, consacrée à la présentation et à la discussion des conclusions du rapport général de la Commission sur le Nouveau Modèle de Développement (NMD).

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre des réunions tenues par la Commission pour expliquer la teneur et les recommandations du rapport et discuter des grandes lignes du Pacte National pour le Développement, l’un des deux mécanismes pour la mise en œuvre du NMD.

Dans ce sens, le président de la Fédération des Chambres d’Agriculture au Maroc, Lahbib Bentaleb, a souligné l’importance du NMD qui a placé le secteur agricole au coeur de ses priorités et l’interaction de la Commission avec les propositions soumises par la Fédération, qui portent notamment sur la complémentarité et la cohérence entre les différents programmes et stratégies de développement durable.

Dans une déclaration à la MAP en marge de cette rencontre, M. Bentaleb a aussi précisé que le rapport sur le Nouveau Modèle de Développement a insisté sur la nécessité du traitement de la question de la pénurie des ressources en eau, qui constitue l’un des défis majeurs de l’étape actuelle, relevant que le NMD fournira, à travers les mécanismes mis en place, des réponses satisfaisantes à cette problématique qui aura des répercussions socio-économiques très difficiles si des mesures adéquates ne sont pas prises.

De son côté, le 1er vice-président de la Fédération des Chambres marocaines de Commerce, d’Industrie et de Services, Yassir Adil, a relevé que la rencontre avec la CSMD a permis de débattre d’une série de questions inhérentes aux secteurs du commerce, de l’industrie et des services dans le Royaume.

M. Adil, également président de la Chambre de commerce, d’industrie et de services (CCIS) de Casablanca-Settat, a noté, dans une déclaration similaire, que la Fédération avait discuté avec la Commission des grandes mutations que connaîtra le Maroc au cours des prochaines années, ainsi que de la contribution des Chambres de commerce, d’industrie et de services au chantier du NMD qui requiert la mobilisation de l’ensemble des forces vives du Royaume, y compris de ce secteur vital.

Il a, dans ce sens, relevé que le secteur informel, qui représente une grande problématique au Maroc, exige aujourd’hui de tous les intervenants de s’atteler à la recherche des solutions appropriées à travers l’intégration de ce secteur dans l’économie structurée.

A rappeler que le rapport de la CSMD insiste sur la nécessité de la mise en place de deux mécanismes pour la mise en œuvre du nouveau modèle de développement, dont le Pacte national pour le développement visant à consacrer l’engagement de toutes les forces vives de la nation pour un nouvel horizon de développement à référence commune.

Il préconise aussi la mise en place d’un mécanisme de suivi et d’impulsion des chantiers stratégiques de développement et le pilotage du changement.

LR/MAP

Voir aussi

tribunal de 1ère instance,Laâyoune

Laâyoune | Plus de 63 MDH pour reconstruire le tribunal de première instance

Quelque 63,7 millions de dirhams (MDH) sont mobilisés pour le projet de reconstruction du Tribunal …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.