Meurtre d’un député UC : La police procède à une première arrestation

Meurtre d’un député UC : La police procède à une première arrestation

Une équipe conjointe, composée d’éléments de la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ), du Service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca et de la Brigade de la police judiciaire du district de Aïn Chock à Casablanca, a procédé, mercredi 8 mars 2017, à l’arrestation d’un individu de 27 ans, ayant des antécédents judiciaires, soupçonné de lien avec un homicide volontaire par une arme à feu qui a coûté la vie à Abdellatif Merdas, député du parti marocain l’Union Constitutionnelle (UC). Les perquisitions menées dans le domicile du mis en cause dans la ville de Ben Ahmed ont donné lieu à la saisie de deux armes de chasse et des cartouches semblables à celles utilisées dans cet homicide, qui ont été transférées au laboratoire de la Police technique et scientifique pour une expertise balistique. Les recherches et les investigations dans cette affaire sont menées sous la supervision du parquet compétent, pour déterminer les conditions et les circonstances de ce crime, ainsi que ses véritables motifs, quoique la piste du règlement de compte soit la plus privilégiée.

ML

Voir aussi

Facebook bloque la diffusion vidéo d’un Français se laissant mourir

Facebook bloque la diffusion vidéo d’un Français se laissant mourir

Facebook a bloqué samedi midi la diffusion en vidéo de l’agonie du Français Alain Cocq, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.