Ligue Arabe | Le Maroc appelle au renforcement de la coopération et l’intégration économiques arabes

Le Maroc a appelé, jeudi au Caire, à déployer davantage d’efforts pour renforcer la coopération et l’intégration économiques arabes, afin de surmonter les défis économiques et sociaux actuels.

S’exprimant lors de la 111e session du Conseil économique et social au niveau ministériel, l’ambassadeur du Maroc en Égypte et Représentant permanent auprès de la Ligue des États arabes, Ahmed Tazi, a mis l’accent sur la nécessité d’accélérer le rythme des projets d’intégration économique et commerciale et œuvrer pour parvenir à une convergence optimale entre les systèmes législatifs et techniques, afin d’atteindre des niveaux plus élevés d’intégration entre les économies arabes.

Malgré les attentes initiales d’une reprise progressive de l’économie mondiale en 2023, a-t-il fait constater, les répercussions de la crise ukrainienne et les fortes augmentations des prix des denrées alimentaires et de l’énergie qui en ont résulté ont contribué à la hausse des taux d’inflation à des niveaux sans précédent, avec la poursuite des perturbations au niveau des chaînes d’approvisionnement, aggravant ainsi les défis économiques et sociaux auxquels sont confrontés les pays arabes.

Guerre d’Ukraine | Sanctions contre la Russie, Le Boomerang pour l’Europe, Et l’impact sur le Maroc ?

À cet égard, M. Tazi a rappelé que la 110e session du Conseil économique et social, présidée par le Maroc, a vu l’adoption de plusieurs décisions et mécanismes importants liés à la grande zone arabe de libre-échange, au développement de l’union douanière, au transport maritime de passagers de marchandises, à la sécurité alimentaire arabe et à la stratégie arabe pour l’aquaculture, entre autres projets qui visent à renforcer la complémentarité et l’intégration régionale et contribuer à la relance économique et au développement durable des pays arabes.

Par ailleurs, le diplomate a salué l’esprit de coopération dont a fait preuve la Ligue arabe lors de la dernière session présidée par le Royaume, formant le vœu que la réunion actuelle débouchera sur des décisions qui contribueraient à renforcer la coopération et l’intégration régionales arabes dans tous les domaines économiques, sociaux et de développement.

Lors de cette session, le conseil planche notamment sur le dossier économique et social du 32e Sommet arabe ordinaire prévu en 2023 au Royaume d’Arabie saoudite, ainsi que la préparation du 5ème Sommet arabe du développement économique et Social en novembre 2023 en République Islamique de Mauritanie.

SM le Roi félicite le Président palestinien à l’occasion de la fête nationale de son pays

Le conseil examine également les moyens d’activer la grande zone arabe de libre-échange, l’évolution de l’union douanière, le projet de statut du mécanisme arabe de coordination pour la réduction des risques des catastrophes, les investissements dans les pays arabes, en plus des défis de la sécurité alimentaire arabe suite à la crise russo-ukrainienne.

LR/MAP

,

Voir aussi

Le Burundi veut tirer profit de l’expérience marocaine en matière de décentralisation (Sénateur)

Le Burundi veut tirer profit de l’expérience marocaine en matière de décentralisation étant donné que …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...