Les Assemblées annuelles BM-FMI témoignent de la résilience du Maroc (Janet Yellen)

La tenue des Assemblées annuelles de la Banque mondiale (BM) et du Fonds monétaire international (FMI) à Marrakech témoignent de la résilience du Maroc face à l’adversité, a affirmé mardi la secrétaire américaine au Trésor, Janet Yellen.

“Ces réunions démontrent la résilience et la ténacité du Maroc face à la tragédie”, suite au récent tremblement de terre qui a secoué certaines régions du Royaume, a souligné la responsable américaine dans une déclaration publiée à l’occasion de sa participation à ces Assemblées qui se déroulent jusqu’au 15 octobre courant.

Cet événement d’envergure, qui se tient pour la première en Afrique du Nord, vient de marquer son retour en Afrique, 50 ans après les réunions qui ont eu lieu à Nairobi en 1973, a rappelé Mme Yellen.

Expliquant le contexte dans lequel se tiennent ce conclave du gotha de la finance mondiale, la Secrétaire américaine au Trésor a fait observer que la croissance mondiale s’est révélée plus résiliente que prévu et l’inflation ralentit dans la plupart des pays, relevant toutefois des signes de ralentissement dans certains pays, ce qui nécessite, selon elle, de rester “attentifs à la nature inégale de la reprise mondiale et aux risques baissiers”.

Plan Agricole Régional Marrakech : 71 projets lancés

“De nombreux pays ont vu leurs soldes budgétaires se détériorer, et pour de nombreux marchés émergents et pays en développement, la hausse des coûts du service de la dette vient aggraver les vulnérabilités préexistantes en matière d’endettement”, a-t-elle précisé, ajoutant que les pays à faible revenu ont été particulièrement touchés par les récents chocs mondiaux.

“Nous avons assisté à une augmentation de la pauvreté mondiale pour la première fois en vingt ans pendant la pandémie”, a-t-il déploré, signalant que les défis communs tels que le changement climatique, la fragilité et les conflits ont eu un impact démesuré sur les plus vulnérables.

Les travaux des assemblées annuelles de la BM et du FMI connaissent la participation de l’élite économique et financière mondiale pour débattre des grands enjeux liés notamment aux politiques de financement, à la croissance économique et au changement climatique.

Cet événement d’envergure offre l’occasion aux décideurs économiques et financiers de prendre connaissance de près des avancées réalisées et des progrès accomplis par le Maroc sous le leadership de SM le Roi Mohammed VI dans divers domaines.

Maroc : Fortes inondations et faibles moyens

LR/MAP

Voir aussi

Sahara,Azerbaïdjan,intégrité territoriale,Maroc,Ilham Aliyev,Nasser Bourita

L’Azerbaïdjan attache un grand intérêt au développement de ses relations avec le Maroc

L’Azerbaïdjan attache un grand intérêt au développement de ses relations avec le Maroc, a affirmé, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...