Le vaccin anti-Covid19 de Pfizer « sûr » et « robuste » pour les moins de 12 ans

Vaccin Pfizer Biontech

Le contre le coronavirus de et est « sûr » et « robuste » chez les enfants âgés de 5 à 11 ans, bien qu’à une dose inférieure à celle que reçoivent les adultes, ont déclaré les sociétés dans un communiqué annonçant les résultats d’un essai pédiatrique.

a affirmé que les essais ont montré que son était « sûr » et « bien toléré » par les enfants âgés de 5 à 11 ans et que des « réponses robustes en anticorps neutralisants » ont été observées.

Le laboratoire pharmaceutique a déclaré qu’un « profil de sécurité favorable » avait été observé dans son essai du chez les enfants de moins de 12 ans. Pour son essai, la société a utilisé des doses correspondant à un tiers de celles qui sont administrées aux personnes âgées de 12 ans et plus.

« Au cours des neuf derniers mois, des centaines de millions de personnes âgées de 12 ans et plus dans le monde entier ont reçu notre vaccin . Nous sommes impatients d’étendre la protection offerte par le vaccin à cette population plus jeune, sous réserve d’une autorisation réglementaire, d’autant plus que nous suivons la propagation de la variante Delta et la menace substantielle qu’elle représente pour les enfants », a déclaré le PDG de , Albert Bourla cité dans le communiqué.

Lire aussi
Pfizer & BioNTech | L'OMS "encouragée" par les résultats préliminaires des essais cliniques

« Depuis juillet, les cas pédiatriques de ont augmenté d’environ 240 % aux États-Unis – ce qui souligne la nécessité de la vaccination pour la santé publique », a fait savoir M. Bourla, notant que ces résultats d’essais constituent une « base solide » pour demander l’autorisation de du vaccin pour les enfants de 5 à 11 ans à l’agence sanitaire américaine, la FDA.

L’essai de Pfizer a inclus 2 268 participants âgés de 5 à 11 ans. Selon l’entreprise, les doses ont entraîné des effets secondaires comparables à ceux observés lors de l’essai sur des patients âgés de 16 à 25 ans.

LR/MAP

Voir aussi

Ministère public,El Hassan Daki,Soudan,Khalifa Ahmed Khalifa,Maroc

Entretien à Rabat entre El Hassan Daki et le procureur général de la République du Soudan

Les moyens de renforcer la coopération judiciaire bilatérale ont été au centre des entretiens, lundi …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...