Flash Infos

Le gouvernement est fermement engagé à aller de l’avant dans le chantier de l’officialisation de l’amazigh

Le gouvernement est fermement engagé à aller de l’avant dans le chantier de l’officialisation de l’amazigh en parfaite cohérence avec les Hautes Instructions Royales et la loi organique 26.12 fixant les étapes de la mise en œuvre du caractère officiel de la langue amazighe et les modalités de son intégration dans l’enseignement et dans les différents secteurs prioritaires de la vie publique, a affirmé, jeudi, le chef du gouvernement Aziz Akhannouch.

Au début des travaux du Conseil de gouvernement, M. Akhannouch a appelé les membres du gouvernement à œuvrer de manière effective pour contribuer à l’opérationnalisation de ce chantier et réunir toutes les conditions et mobiliser toutes les ressources matérielles, humaines et logistiques pour sa réussite, insistant sur la nécessité de la coordination et de la convergence à même d’atteindre les objectifs escomptés selon les délais prévus dans la feuille de route tracée par l’Exécutif.

“Nous saisissons l’occasion du nouvel an amazigh pour consolider les actions de mise en œuvre du chantier de l’officialisation de l’amazigh en tant que priorité du travail du gouvernement”, a dit M. Akhannouch, annonçant “le lancement au début de cette semaine de projets consacrant l’amazigh dans les administrations et établissements publics pour orienter et guider les usagers du service public parlant l’amazigh et faciliter leur accès aux prestations dans les domaines de la santé, de la justice et de la culture”.

Akhannouch | La mise en œuvre du caractère officiel de l’amazigh requiert la mobilisation des ressources financières nécessaires

Il a rappelé qu’une importante enveloppe budgétaire a été mobilisée pour les quatre années à venir pour soutenir les activités amazigh, les expositions artistiques et les initiatives à même de valoriser le patrimoine matériel et immatériel de la culture amazigh.

Il a également été décidé de généraliser l’usage de la langue amazigh dans les administrations et sur les différentes signalisations et moyens de mobilité publique et les sites internet, a ajouté le chef du gouvernement.

M. Akhannouch a aussi indiqué qu’il a été procédé, en partenariat avec l’Institut Royal de la Culture Amazighe, à la conception d’une approche visant à traduire en amazigh les textes législatifs et règlementaires d’ordre général paraissant au Bulletin Officiel.

LR/MAP

Voir aussi

Royaume-Uni,Maroc

Bourita reçoit le Haut Conseiller britannique à la Défense pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...