L’accueil du dénommé Brahim Ghali, une “erreur diplomatique flagrante”

Maroc-Espagne,Brahim Ghali,Algérie,Polisario,Sahara marocain,international,europe,immigration,afrique

Le Gouvernement Parallèle des jeunes a exprimé son indignation suite à l’accueil par l’Espagne du dénommé Brahim Ghali, poursuivi pour des violations des droits de l’Homme, qualifiant cette attitude d’”erreur diplomatique flagrante, inacceptable” et d’acte de trahison à l’endroit d’un partenaire stratégique de l’Espagne et de l’Europe.

Dans une lettre ouverte adressée à la jeunesse espagnole, le Gouvernement Parallèle des jeunes a dénoncé “la duplicité du discours officiel” du gouvernement espagnol qui “voit en le Maroc un simple gendarme qui garde ses frontières sud”, ajoutant qu’il s’agit d’une vision réductrice à l’égard d’un pays séculaire.

Il est nécessaire pour la jeunesse espagnole de cerner la réalité de la crise diplomatique entre Rabat et Madrid, et de “connaître la vérité des complices de votre pays qui pourraient ternir l’image de l’Espagne à l’avenir et constituer une menace pour le pays”, selon la lettre.

“Nous vous invitons à appeler les autorités de votre pays à ouvrir une enquête indépendante et honnête et vous découvrirez ainsi l’erreur diplomatique flagrante et inacceptable commise par l’Espagne à travers sa complicité et son implication dans cette mascarade diplomatique historique par excellence avec les généraux d’Algérie, et ce en facilitant l’entrée frauduleuse avec des documents falsifiés du chef du front séparatiste du polisario, Brahim Ghali, au territoire espagnol”, lit-on dans la missive.

“Comment votre pays peut-il parler d’une convention sur la coopération sécuritaire avec Rabat pour réduire le nombre de migrants irréguliers à destination de l’Espagne, alors qu’il est le premier à enfreindre cet accord en mettant à la disposition d’un séparatiste un faux passeport et une identité usurpée?”, s’interroge la correspondance.

“Ne s’agit-il pas là d’une immigration irrégulière qui exige des excuses sans aborder d’autres questions liées aux crimes commis par ce criminel? Qu’en est-il de l’idée que vous défendez sur l’indépendance de la justice et la séparation des pouvoirs?”, poursuit-on.

Le Gouvernement parallèle des jeunes a, par ailleurs, appelé la jeunesse espagnole à “faire prévaloir la raison pour comprendre les choses telles qu’elles sont, et non pas comme certains tentent de les véhiculer dans une propagande flagrante, et à ne pas céder à la déviation politique et diplomatique adoptée par les autorités de votre pays pour viser les intérêts et la souveraineté du Maroc, chose que le Royaume n’acceptera et ne tolérera jamais”.

LR/MAP

Voir aussi

Sahara marocain,Bahreïn,ONU

ONU | Le Bahreïn réaffirme son soutien à la souveraineté et l’intégrité territoriale du Maroc

Le Royaume de Bahreïn a réitéré, devant le Comité des 24 des Nations-Unies (C24), son …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.