Maroc/BERD | Les perspectives de la coopération financière au centre des discussions entre Benchaâboun et Renaud-Basso

BERD,Banque européenne,Odile Renaud-Basso,Mohamed Benchaâboun

Les perspectives d’évolution de la coopération financière et technique entre le Maroc et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) ont été au centre des discussions, lundi par visioconférence, entre le ministre de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’administration, Mohamed Benchaâboun, et la présidente de la Banque, Odile Renaud-Basso.

“Lors de cette entrevue, M. Benchaâboun et Mme Renaud-Basso, tout en se réjouissant de la qualité des relations entretenues entre le Maroc et la BERD, ont discuté des sujets d’intérêt commun dont notamment, les perspectives d’évolution de la coopération financière et technique ainsi que les relations institutionnelles entre les deux partenaires”, indique un communiqué de la Direction du Trésor et des finances extérieures, relevant du ministère.

Le ministre a, en particulier, rappelé les principales priorités du Maroc dans le contexte de la gestion de la crise sanitaire actuelle, ainsi que les réformes récemment engagées relatives au secteur public, suite aux Hautes Orientations Royales, fait savoir la même source.

A cet égard, il a invité la BERD à poursuivre et à renforcer davantage son soutien au financement des secteurs privé et public au Maroc, notamment dans le cadre du plan de relance post-covid.

M. Benchaâboun a aussi salué la décision du Conseil des Gouverneurs de la BERD d’organiser sa 31e Assemblée annuelle, prévue en mai 2022, à Marrakech au Maroc.

Cette entrevue a inauguré la première visite officielle au Maroc de Mme Renaud-Basso en tant que nouvelle présidente de la BERD. Au cours de cette “visite virtuelle”, Mme Renaud-Basso devra s’entretenir également avec le Chef du gouvernement et autres responsables du gouvernement, ainsi qu’avec des représentants du secteur privé national.

Le Maroc, membre fondateur de la BERD depuis 1991, s’est vu accorder le statut de “pays bénéficiaire” des activités de la BERD en 2013. A fin 2020, le montant global du portefeuille de la Banque au Maroc, secteurs privé et public, s’est élevé à près de 2,9 milliards d’euros.

LR/MAP

Voir aussi

modèle de développement maroc,CSMD

Modèle de développement | Complémentarité entre État fort et Société forte

La Commission Spéciale sur le modèle de développement (CSMD) prône, dans son rapport général, une …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.