La diplomatie marocaine accentue l’isolement des séparatistes du polisario

La Diplomatie Marocaine Accentue L’isolement Des Séparatistes Du Polisario

L’isolement des séparatistes du polisario s’accentue davantage à la faveur de la hausse du nombre des représentations diplomatiques au Sahara marocain, renforçant ainsi la reconnaissance africaine de la souveraineté du Maroc sur ses provinces du Sud, écrit le site d’information +Middle East Online+.

Dans un article sous le titre “la diplomatie marocaine accentue l’isolement du polisario”, le site d’information indique que la Zambie et le Royaume d’Eswatini ont ouvert, mardi, deux consulats à Laâyoune, la plus grande ville du Sahara marocain, soit une autre réalisation de la diplomatie marocaine consolidant davantage la souveraineté du Royaume sur son Sahara et portant un nouveau coup aux séparatistes du polisario qui voit ses reconnaissance limitées se disloquer.

Les deux nouveaux consulats ouverts à Laâyoune interviennent après l’inauguration de trois autres la semaine dernière dans la ville de Dakhla par le Burkina Faso, la Guinée équatoriale et la Guinée Bissau, portant ainsi à 15 le nombre des représentations diplomatiques africaines dans les deux villes depuis la fin de l’année dernière, poursuit +Middle East Online+.

Et de poursuivre que l’inauguration des consulats de la Zambie et du Royaume d’Eswatini à Laâyoune porte à 8 le nombre des représentations diplomatiques ouvert dans la capitale du Sahara en moins d’un an.

Le média fait remarquer aussi que la ville de Laâyoune a connu une grande dynamique diplomatique durant les derniers mois, marqués par l’ouverture par la République des Comores, le Gabon, Sao Tomé-et-Principe, la République centrafricaine, la Côte d’Ivoire et le Burundi de leurs consulats respectifs avant que cette liste ne s’étoffe avec la Zambie et le Royaume d’Eswatini.

Selon le site d’information, la hausse du nombre des pays africains ayant inauguré leurs représentations diplomatiques à Laâyoune et Dakhla, consolide le soutien du continent à la souveraineté du Royaume du Maroc sur l’ensemble de ses provinces du Sud, notant que ces développements sont de nature à renforcer l’isolement de l’entité séparatiste illégitime dont la thèse séparatiste ne cesse de perdre du terrain.

SM le Roi Mohammed VI a “instauré, depuis Son accession au Trône, une diplomatie sereine, sage et rationnelle en rapport avec le conflit du Sahara”, explique +Middle East Online+, ajoutant que l’action en direction de la profondeur africaine et l’abandon de la politique de la chaise vide ont permis de mettre un terme aux tentatives orchestrées par l’Algérie et l’Afrique du Sud visant à briser l’isolement sur le Polisario et à le parrainer lors des fora internationaux.

Le Maroc compte faire du Sahara un pôle international de développement et d’investissement au moyen de projets prometteurs lancés par SM le Roi Mohammed VI, qui a mis l’accent sur la corrélation entre la responsabilité et la reddition des comptes pour garantir l’aboutissement de ces projets, souligne le site d’information, rappelant que le Souverain avait noté, à l’occasion de la Marche verte, que le Sahara marocain est la porte d’entrée du Royaume vers le continent.

LR/MAP

Voir aussi

un-haut-responsable-des-affaires-etrangeres-espagnoles-met-en-garde-contre-la-menace-terroriste-que-represente-les-milices-du-polisario

Un haut responsable des Affaires étrangères espagnoles met en garde contre la menace terroriste que représente les milices du polisario

Le directeur général de la politique étrangère et de sécurité du ministère espagnol des Affaires …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.