la Banque d’Espagne prévoit une contraction de 9% à 15,1% du PIB en 2020

la Banque d’Espagne prévoit une contraction de 9% à 15,1% du PIB en 2020

La Banque d’Espagne a signalé, lundi, que l’économie ibérique pourrait se contracter de 9% à 15,1% en 2020, en raison de l’allongement de l’état d’alerte décrété dans le pays pour lutter contre la propagation de la pandémie de coronavirus (Covid-19).

Dans le scénario d’une reprise rapide, le Produit intérieur brut (PIB) espagnol devrait chuter de 9% cette année, avant de bondir de 7,7% en 2021 et de 2,4% en 2022, a précisé la Banque centrale dans ses dernières projections macroéconomiques pour la période 2020-2022.

Dans un scénario de reprise progressive, le PIB devrait baisser de 11,6% en 2020, avant de croître de 9,1% et de 2,1% les deux années suivantes, tandis que dans le pire des scénarios, l’économie ibérique devrait se contracter de 15,1% cette année, avant de croitre de 6,9% en 2021 et de 4% l’année suivante.

L’institution monétaire a, en outre, estimé que le PIB espagnol pourrait accuser une « baisse sans précédent » de 16% à 21,8% au cours du deuxième trimestre de cette année, sous l’effet du confinement adopté depuis la mi-mars, notant que le taux de croissance devrait bondir de 16% à 19,3% au 3è trimestre, et de 3% à 6,3% au quatrième trimestre.

Lire aussi
L’Espagne joue avec le feu et met toute l’Europe en péril

Concernant le taux de chômage, il devrait augmenter de 18,1% à 19,6% cette année et de 18,4% à 18,8% en 2021, dans le scénario d’une reprise progressive, tandis que le déficit public pourrait grimper de 9,5% à 11,2% en 2020 et de 5,8% à 6,8% l’année suivante.

La dette publique devrait, quant à elle, se situer entre 114,5% et 119,3% du PIB cette année, et entre 11,7% et 115,9% en 2021.

Dans son analyse, la Banque d’Espagne a indiqué qu’elle a dû établir plusieurs scénarios alternatifs de croissance, étant donné le « niveau d’incertitude extraordinaire » dans le pays.

La Commission européenne (CE) table sur une contraction de 9,4% du PIB espagnol en 2020, tandis que le gouvernement espagnol prévoit une chute de 9,2% du PIB, puis une croissance de 6,8% en 2021.

LR

 

Voir aussi

variant Omicron,Afrique du Sud

L’Afrique du Sud envisage de rendre le vaccin obligatoire pour « certaines activités »

Le gouvernement sud-africain envisage de rendre le vaccin contre la Covid-19 obligatoire pour « certaines activités », …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

WeePie Cookie Allow cookie category settings icon

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.

WeePie Cookie Allow close popup modal icon