L’Echinacée, l’«iqnicia»

L’échinacée, nom latin echinacea purpura, appelée chez nous l’«iqnicia», c’est une plante dont la fleur ressemble à une grosse marguerite rose avec un cœur marron foncé. Ses tiges et ses feuilles sont étroites et barbues. Actuellement, la recherche scientifique s’intéresse de très près au rhizome de cette fleur originaire d’Amérique du Nord.

Il semblerait qu’elle ait d’exceptionnelles propriétés thérapeutiques sur notre système immunitaire. C’est un immunostimulant naturel, antiseptique et antiviral qui soulage les états fébriles, entre autre les grippes et rhumes, les infections et les allergies. Selon les phyto-thérapeutes, l’association de l’échinacée avec d’autres plantes soigne bon nombre de maux. Ils conseillent toutefois de ne pas prolonger les traitements. Cette espèce «echinacea» d’origine d’Amérique du Nord était très utilisée par les Amérindiens pour soigner les fièvres, les maladies pulmonaires, les rages de dents et les plaies. Les autres sortes d’échinacée avaient leur place dans d’autres potions curatives pour soigner d’autres maux. Des écrits témoignent qu’ils s’en servaient aussi pour fabriquer des filtres censés soigner les blessures d’amour.

Voir aussi

La poire, Boueouid

La poire, appelée chez nous «boueouid» ou «ngass», se cultive au Maroc, principalement dans le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.