Kénitra | Remise d’équipements médicaux dans le cadre de l’INDH

INDH,Kénitra,hôpital El Idrissi

Des équipements médicaux ont été remis mardi à l’hôpital El Idrissi de Kénitra à l’occasion du 16ème anniversaire de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), qui souffle cette année sa seizième bougie.

Ainsi, le gouverneur de la province de Kénitra, président du comité provincial de l’INDH, Fouad M’Hamdi, a procédé à la remise de 24 appareils d’hémodialyse pour les patients souffrant d’insuffisance rénale, et de matériel médical au profit des nouveau-nés du service de pédiatrie de l’hôpital et ce, dans le cadre du programme de l’INDH au titre de l’année 2020.

Lors d’une cérémonie organisée à cette occasion, le gouverneur a affirmé que le bilan de l’INDH dans la province a connu, lors de ses première et deuxième phases la programmation d’un total de 1168 projets avec un budget de plus de 883 millions de dirhams (MDH).

Ces projets ont concerné notamment l’appui scolaire, le soutien à l’accès aux services de base et aux services de santé de proximité, le soutien de l’inclusion sociale des jeunes et des femmes et des personnes en situation de vulnérabilité.

La troisième phase de l’INDH repose sur une approche volontaire et renouvelée, qui vise à consolider les acquis tout en réorientant les programmes en vue de faire progresser le capital humain et soutenir les catégories vulnérables, a-t-il ajouté.

Dans ce contexte, le comité provincial du développement humain a programmé des projets ciblés visant à remédier au déficit en infrastructures et services sociaux de base dans les zones les moins équipées, dans la mesure où 44 projets ont été programmés avec un budget de 17 MDH, en plus du programme d’accompagnement des personnes en situation de précarité, du programme d’amélioration des revenus et d’inclusion économique des jeunes, et d’un programme de promotion du développement humain des générations montantes, a-t-il rappelé.

Les projets programmés dans la province de Kénitra illustrent le souci de préserver la dignité et de susciter l’espoir pour les générations montantes, ainsi que d’encourager les efforts pour améliorer les conditions de vie de la population, en s’attaquant aux principales causes qui entravent le développement humain, a fait observer M. M’Hamdi, notant que la réalisation de ces objectifs nécessite la concertation des efforts de tous.

Le chantier de l’INDH qui bénéficie de la Haute sollicitude royale, a été mis en œuvre entre 2005 et 2018 en deux phases et ce, à travers l’adoption de 4 principaux programmes, ainsi qu’un programme supplémentaire entré en vigueur à compter de 2011. Le coût global des projets réalisés est estimé à 43 MMDH, dont une contribution de l’INDH de l’ordre de 28 MMDH.

L’enveloppe dédiée à la 3eme phase (2019-2023) se répartit comme suit: 4 MMDH pour le programme de résorption du déficit enregistré en matière d’infrastructures et de services de base dans les zones les moins équipées, 4 MMDH pour le programme d’accompagnement des personnes en situation de précarité, 4 MMDH pour le programme d’amélioration des revenus et d’intégration économique des jeunes et 6 MMDH pour le programme d’appui au développement humain des générations montantes.

LR/MAP

Voir aussi

MRE,Marhaba 2021

Maroc | La décision royale rend justice aux MRE

La décision royale de faciliter le retour des Marocains résidant à l’étranger (MRE) leur rend …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.