Iran | Incidents de frontières

Iran,Pakistan

Selon les autorités, des affrontements entre les forces des Gardiens de la révolution et des «bandits armés», ont eu lieu dans la province du Sistan-Baloutchistan, située à la frontière avec le Pakistan. 

Il y a une semaine déjà, cinq personnes dont deux membres des Gardiens ont été tués dans un accrochage avec des hommes armés de ce même groupe. La province du Sistan-Balouchistan, qui compte une importante minorité sunnite, est régulièrement le théâtre d’affrontements armés entre les forces de l’ordre et des trafiquants de drogue ou des groupes séparatistes balouches ou des djihadistes. Téhéran a accusé par le passé le Pakistan de soutenir les groupes séparatistes ou de laisser agir depuis le territoire pakistanais. 

La province du Sistan Balouchistan est frontalière avec le Pakistan mais aussi l’Afghanistan où les Talibans ont pris le pouvoir. Il y a quelques semaines des affrontements avaient opposé des Talibans aux forces de l’ordre iraniennes sans faire de victimes. Certains experts pensent que les Talibans, qui sont des sunnites extrémistes, apportent leur aide aux groupes séparatistes iraniens qui agissent dans la région. Il y a vingt ans, l’Iran a aidé les Etats-Unis à renverser le régime taliban afin d’éliminer ce qu’il considérait comme une menace pour sa sécurité nationale et ses frères chiites en Afghanistan.

Lire aussi
Iran : L’appel au secours

Aujourd’hui, quelques mois après la prise de pouvoir par les talibans à Kaboul, l’Iran et l’Afghanistan, écrasés par des sanction américaines accablantes, se retrouvent dans une situation compliquée qui les incite à mettre de côté différences idéologiques et politiques pour tenter de combler le vide laissé par le départ des soldats américains. «Les deux pays se sont déjà rapprochés», affirme Ghulam Noorzai, importateur de carburant et de matériaux de construction iraniens originaire de la province de Nimroz, plateforme commerciale de la région frontalière du sud-ouest de l’Afghanistan. «Ils n’ont pas le choix».

P. Zehr

Voir aussi

Omicron,variants,OMS

Omicron pourrait générer des variants plus dangereux (OMS)

La multiplication des cas d’Omicron dans le monde pourrait accroître le risque d’apparition d’un nouveau …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...