jeudi 20 juin 2019

Oumoulod Mohamed, Président de la Fédération des chambres des pêches maritimes

«Nous avons des problèmes, mais ils sont gérables»

Comment jugez-vous la 5ème édition du Salon Halieutis?

La 5ème édition du Salon Halieutis a été une réussite au niveau organisationnel, par rapport à l’édition précédente. Il y a une grande amélioration en ce qui concerne  les exposants. Je dois dire que c’est grâce à l’effort du ministère, mais aussi des armateurs. En fait, tout le monde y a mis un peu de sa sauce.

Comment se porte le secteur?

Disons que le secteur se porte très bien, pour le moment. Certes, il y a toujours des lacunes, ça, c’est sûr. On ne peut pas dire que nous sommes à la pointe. L’amélioration, on la demande toujours. Car, le parfait n’existe nulle part. Ceci dit, en tant que professionnels, nous sommes arrivés à un stade qui est quand même très satisfaisant. Et nous en sommes fiers.

Le phénomène de la contrebande semble prendre de l’ampleur dans certaines régions. Qu’en dites-vous?

Il ne faut pas oublier que, dans le monde entier, il y a toujours des trafiquants, il y a toujours des mafieux. Impossible d’être à 100% pur et simple. Nous avons, certes, des problèmes. On ne peut pas les nier, mais ils sont quand même gérables. A noter que le phénomène de la contrebande a diminué aujourd’hui de 40%.

A quelques jours de l’organisation de la 5ème édition du Salon Halieutis, l’accord de pêche Maroc-UE a été validé à la majorité absolue à Strasbourg. Votre appréciation ?

En tant que professionnels du secteur, nous avons accueilli cette validation à cœur ouvert et nous sommes très satisfaits. Les ennemis de l’intégrité territoriale marocaine ont perdu et la cause nationale a gagné à 100%, sur tous les plans. En clair, c’est la diplomatie marocaine qui a finalement gagné.

Propos recueillis par N.Cherii

Voir aussi

Sophia Zemmama, Directrice du Programme Paiement au sein de Société Générale

«Nous sommes ravis de faire partie des premiers opérateurs à avoir obtenu l’homologation à la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.