Fès-Meknès | Dépistage rapide du Covid19 (DRS)

Fès-Meknès/ DRS | Dépistage rapide du Covid19 dans les centres de santé

La direction régionale de la santé (DRS) de Fès-Meknès a annoncé, samedi, la mise en œuvre de la circulaire ministérielle visant le renforcement des mécanismes de dépistage rapide et de prise en charge du COVID-19 dans les centres de santé.

Cette opération, qui s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par le ministère de la santé pour faire face à l’épidémie de Covid19 et accompagner la levée progressive du confinement sanitaire, vise à augmenter la cadence du dépistage du plus grand nombre de cas et à prendre en charge les cas suspects, conformément aux normes scientifiques et au protocole de traitement en vigueur.

La direction régionale a indiqué, dans un communiqué, que les centres de santé commenceront à mettre en œuvre cette opération et à effectuer des tests rapides pour la population à risque, ainsi que pour les cas orientés par les médecins du secteur privé et les pharmaciens, ou ceux diagnostiqués dans les mêmes centres de santé.

Si le test rapide est positif, le patient est ainsi dirigé vers l’hôpital pour un PCR. Dans l’attente des résultats des analyses, le patient retourne à son domicile pour se confiner.

Lire aussi
Covid-19 | Fin du dépistage des 11 millions d'habitants de Wuhan

Si le résultat des analyses PCR est négatif, l’équipe médicale du centre de santé, qui surveille l’état du patient, informe ce dernier du résultat et lui demande de se mettre en quarantaine, dans le cadre du respect des normes sanitaires en vigueur.

Au cas où le PCR est positif, l’équipe du centre de santé se rend sur le lieu de résidence de la personne affectée pour lui prodiguer des soins à l’intérieur de son domicile et d’assurer son suivi médical selon les procédures mises en place.

D’après la DRS, le traitement à domicile pour les personnes atteintes de Covid19, à l’exception des cas souffrant de maladies chroniques ou dans un stade avancé, est considéré comme une procédure appropriée pour soulager la pression sur les hôpitaux.

Toutefois, les patients qui présentent des symptômes sévères ou souffrent de maladies chroniques, qui les rendent vulnérables, sont traités dans les hôpitaux.

LR/MAP

Voir aussi

vaccination covid maroc,crise sanitaire du Covid19,Azeddine Ibrahimi

L’accélération de la vaccination, seule issue à la crise sanitaire du Covid19

Le professeur Azeddine Ibrahimi, membre du Comité national scientifique et technique du Covid-19 a affirmé, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

WeePie Cookie Allow cookie category settings icon

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.

WeePie Cookie Allow close popup modal icon