États-Unis/ COVID-19 | Les contrôles de température bientôt dans les aéroports

États-Unis/ COVID-19 | Les contrôles de température bientôt dans les aéroports

Les autorités américaines se préparent à commencer à contrôler la température des passagers dans une douzaine d’aéroports dès la semaine prochaine, étant donné que la pandémie de Covid-19 a accentué les angoisses de voyage pour des millions d’Américains, croit savoir samedi le Wall Street Journal.

Citant des sources proches du dossier, le journal précise que les détails du plan sont en cours d’examen par la Maison Blanche et sont susceptibles de changer, ajoutant que la liste des aéroports qui seront dotés initialement de ces nouvelles procédures de contrôle de température des passagers n’est pas encore connue.

Le déploiement initial des mesures et équipements de contrôle de température devrait coûter moins de 20 millions de dollars, selon la même source, qui précise que les passagers ne seront pas facturés de frais supplémentaires.

Les compagnies aériennes ont fait pression pour que l’agence en charge de la sécurité dans les aéroports (TSA) commence à contrôler la température des passagers dans le cadre d’un effort multiforme pour empêcher les personnes potentiellement malades d’embarquer dans les avions et pour que les passagers se sentent plus à l’aise de voyager à nouveau.

La demande de voyages en avion a chuté de plus de 90% en raison des restrictions de transport et des ordres de confinement décrétés dans plusieurs Etats du pays.

Selon le journal, la TSA avait soulevé des inquiétudes quant à la responsabilité du contrôle de température, estimant que cela ne relevait pas de sa mission de sécurité. Ses employés ont également été exposés à la maladie, avec plus de 500 d’entre eux ayant testé positifs pour la Covid-19, dont 6 ont succombé au virus.

“Pour le moment, aucune décision n’a été prise concernant des mesures spécifiques de contrôle sanitaire dans les aéroports”, a fait savoir vendredi la TSA.

La propagation du coronavirus a porté un coup dur au transport aérien aux Etats-Unis, les compagnies aériennes décrivant la crise comme la pire à laquelle elles ont été confrontées depuis des décennies.

Plus de la moitié des avions de passagers américains ont été immobilisés, selon le groupe industriel Airlines for America. Les transporteurs ont réduit les horaires de travail de près de 90% dans certains cas, et la plupart des vols sont loin d’être complets. Même avec 50 milliards de dollars d’aide gouvernementale, les compagnies aériennes ont averti qu’elles ne s’en sortaient pas, la demande restant trop faible.

LR/MAP

Voir aussi

fnbp lhoucine azaz

Polémique autour du pain | Les précisions du président de la FNBP, Lhoucine Azaz

Le dossier de la grosse polémique autour du pain vendu au Maroc n’en finit pas …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.