HPC/ COVID-19 | La grande vulnérabilité des personnes âgées !

HPC/ COVID-19 | La grande vulnérabilité des personnes âgées !

La population qui serait la plus à risque d’hospitalisation ou de décès par rapport à la pandémie du nouveau () s’élève à 8,4 millions de personnes, selon le Haut-commissariat au Plan ().

« Il s’agit de la population âgée de 65 et plus (2,6 millions, dont 1,7 millions souffrant au moins d’une maladie chronique) et de la population âgée de moins de 65 ans et souffrant d’au moins une maladie chronique (5,8 millions) », précise le qui vient de publier une étude intitulée « Pandémie dans le contexte national: Situation et scénarios ».

Cette pandémie touche la population différemment selon l’âge et selon l’existence d’une maladie chronique, ce qui amène à procéder à sa répartition par rapport à ce double critère, relève la même source, ajoutant qu’il est également important de distinguer la population engagée dans l’économie représentée par les actifs occupés.

Avec près de 36 millions d’habitants, la population au est relativement jeune, enregistrant un âge moyen de 31,9 ans et composée de 7,4% d’individus âgés de 65 ans et plus, fait savoir le , notant que la population active occupée s’élève à 10,7 millions d’individus.

Lire aussi
Corée du Sud | Pour la 1ere fois, aucun nouveau cas de coronavirus

« A contrario et si on se limite à la frange de 15 à 64 ans, 18,6 millions d’individus ne présentent pas de maladie chronique et sont considérés à moindre risque », souligne-t-on, estimant que parmi les 10,5 millions d’actifs occupés de moins de 65 ans, 7,9 millions n’ont aucune maladie chronique.

Parallèlement, le HCP rappelle que dès l’enregistrement du premier cas confirmé de la au (2 mars dernier), une série de mesures ont été instaurées progressivement dont les principales sont la fermeture des frontières et des écoles mais également un large confinement de la population accompagné de règles de distanciation et d’hygiène. Ces mesures ont été essentielles afin de ralentir la propagation de la maladie.

Sans ces mesures, la propagation aurait été d’une toute ampleur pour atteindre une éventuelle immunité collective mais avec des impacts dévastateurs tant sur le nombre de contaminations que sur le niveau de pertes humaines, estime-t-il.

LR/MAP

Voir aussi

Nasser Bourita,Faisal bin Farhan Al Saoud,Maroc,Arabie saoudite

Le Maroc réitère sa solidarité absolue avec l’Arabie Saoudite et son soutien constant à toutes les mesures prises pour protéger la sécurité et la stabilité du pays

Le Maroc a réitéré sa solidarité absolue avec le Royaume d’Arabie Saoudite et son soutien …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...