Flash Infos

Enseignement à Distance/ TelmidTICE | 6.000 contenus numériques disponibles pour tous les niveaux scolaires

Enseignement à Distance | 6.000 contenus numériques disponibles pour tous les niveaux scolaires

Près de 6000 contenus numériques ont été mis à la disposition de toutes les branches d’études et les différents niveaux scolaires, a indiqué mardi à Rabat, le ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, porte-parole du gouvernement, Said Amzazi.

En réponse à une question centrale lors de la séance des questions orales à la Chambre des conseillers sur le bilan de l’enseignement à distance et les perspectives de fin d’année scolaire, le Ministre a souligné que des efforts exceptionnels ont été déployés pour assurer la couverture de tous les branches, matières et niveaux scolaires, de l’enseignement préscolaire à la deuxième année du baccalauréat, notant qu’actuellement près de 6000 contenus numériques sont disponibles et 600.000 élèves utilisent quotidiennement la plateforme d’enseignement à distance.

Amazzi a évoqué les diverses mesures prises par le Ministère pour assurer la continuité pédagogique, tout en fournissant le bilan général du processus d’enseignement à distance, notant qu’il s’agit d’éléments déterminants pour l’organisation des examens et la poursuite de l’année scolaire.

Concernant l’enseignement à distance, le Ministre a affirmé que ce mécanisme se base, dans un premier temps, sur l’utilisation de la plateforme (TelmidTICE) afin de fournir aux élèves des contenus numériques, soulignant que dès le premier jour d’utilisation, 600 contenus numériques étaient déjà disponibles sur la plateforme.

En outre, et dans le cadre de l’égalité des chances entre les élèves, en particulier les élèves ne disposant pas d’ordinateurs ou de connexion internet, des leçons ont été diffusées sur les chaînes de la Société nationale de radiodiffusion et de télévision (SNRT), a rappelé Amzazi, relevant que selon les statistiques 2015 du Haut Commissariat au Plan (HCP), 97% des ménages possédaient un téléviseur en zone urbaine, contre 91% dans le rural.

Afin de permettre à tous les élèves de suivre les cours visuels, le responsable gouvernemental a affirmé que trois chaînes nationales ont été mobilisées pour diffuser près de 59 leçons par jour, atteignant à ce jour 3.127 leçons, indiquant qu’il s’agit des chaînes de la SNRT “Athaqafiya”, “Al Amazighiya” et “Arriyadia”.

Le Ministère s’est mobilisé, à partir du 15 avril 2020, pour diversifier les contenus éducatifs, en programmant de nouvelles diffusions relatives à l’enseignement préscolaire, aux enfants en situation de handicap, à l’éducation physique et sportive, aux programmes récréatifs ou encore l’orientation scolaire, professionnelle et universitaire, a-t-il ajouté, notant que le département de tutelle a également œuvré tout au long du processus d’enseignement à distance, à interagir continuellement avec les observations et questionnements des différents acteurs par le biais d’un numéro vert mis à leur disposition.

En outre, le ministère a veillé à améliorer l’expérience de l’enseignement à distance en mettant en place des salles virtuelles par le biais du service en ligne Massar, pour assurer une communication en temps réel entre les enseignants et leurs élèves, a souligné Amzazi, affirmant à cet égard que 725.000 salles virtuelles ont été mises en place dans l’enseignement public, soit un taux de couverture de 96 pc, et 108.000 dans l’enseignement privé (70%). Il a également mis en exergue l’interaction des 300.000 élèves et leurs 85.000 enseignants.

Le responsable gouvernemental a relevé que l’investissement entrepris par le Ministère au cours des dernières années dans l’introduction des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) dans le processus éducatif, ainsi que l’expérience et l’expertise des cadres du Ministère dans ce domaine, ont permis de fournir une base solide pour l’achèvement du processus de l’enseignement à distance.

Amzazi n’a pas manqué de mettre en lumière l’initiative mise en place par le Ministère en collaboration avec les maisons d’édition, pour fournir gratuitement près d’un million de manuels de révision et de soutien en arabe, en mathématiques et en français au profit des élèves des écoles primaires en zones rurales, ajoutant qu’une plateforme d’enseignement à distance a été mise en place au profit des étudiants en classes préparatoires en collaboration avec l’université polytechnique Mohammed VI.

Concernant la formation à distance des enseignants et cadres des académies régionales d’éducation et de formation, une plateforme spécialisée leur a été dédiée, a noté Amzazi, indiquant que pas moins de 23.000 cadres ont en déjà bénéficié.

Qualifiant d’”importantes” les mesures prises dans le contexte de la situation exceptionnelle que connaît le Royaume face à la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus depuis l’arrêt des cours présentiels le 16 mars dernier, Amzazi a précisé que les ressources numériques élaborées au cours de cette période, dépassent ce qui a été réalisé au cours de la dernière décennie.

D’autre part, le responsable gouvernemental a indiqué que le secteur de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, se situe au cœur des répercussions de cette pandémie mondiale, notamment en raison de la communauté scolaire, comprenant environ 10 millions d’élèves, étudiants, stagiaires, personnel administratif et éducatif, estimant que les établissements d’enseignement ne doivent pas se transformer en foyers de contamination.

En outre, a-t-il dit, le secteur de l’éducation constitue un service de base ne devant en aucun cas être négligé, et un droit fondamental devant être garanti, relevant que le ministère a adopté sur cette base une approche orientée vers une interaction rapide avec le développement de la situation épidémiologique en adoptant des mesures préventives et pédagogiques nécessaires.

À cet égard, il a souligné que le Ministère avait initié en toute urgence, dans la première phase de la propagation mondiale du virus, la constitution de comités de veille et de prévention au niveau régional et provincial, et a intensifié la sensibilisation face à ce virus afin d’en éviter la propagation, conformément au rôle éducatif de l’école.

Avec MAP

Voir aussi

Le ministère de l’éducation nationale publie le calendrier de l’examen régional

1ère année Bac | Le ministère de l’éducation nationale publie le calendrier de l’examen régional

Le ministère de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.