Elections | Ça s’est passé un… 8 septembre 2021

Elections,campagne électorale,Maroc

A l’issue d’une campagne électorale qui a duré 12 jours et mis en lice 31 partis politiques, le jour J tant attendu est enfin arrivé.

Mercredi 8 septembre 2021, les Marocains inscrits sur les listes électorales générales, étaient invités aux urnes pour élire les membres de la Chambre des représentants, ceux des Conseils communaux et d’arrondissements, ainsi que les membres des Conseils des régions. Les 50,35% des électeurs ayant fait l’effort de se déplacer aux urnes ont montré qu’il y a un véritable regain d’intérêt pour la chose politique au Maroc, au moment où plusieurs observateurs de la scène politique nationale prédisaient un faible taux de participation à ces élections, troisièmes du genre depuis l’adoption d’un nouveau texte constitutionnel, le 1er juillet 2011.

C’est dans les provinces du Sud du Royaume que les taux de participation ont culminé. A Laâyoune-Sakia El Hamra, le taux de participation aux élections du 8 septembre 2021 a frôlé les 67%, suivie par la région de Guelmim-Oued Noun (63,76%) et Dakhla-Oued Eddahab (58,3%).

Lire aussi
Maroc/ COVID-19 | 1.230 nouveaux cas confirmés et 1.157 guérisons en 24H

Troisièmes du genre sous la Constitution de 2011, les élections législatives, régionales et communales du 8 septembre 2021 se sont déroulées dans le cadre d’un nouveau code électoral qui a changé la formule du quotient, supprimé le seuil électoral et élargi les cas d’incompatibilité dans le cumul des mandats. Le nombre de candidatures à atteint 1.704 pour les élections à la Chambre des représentants (scrutin législatif), 1.123 pour les Conseils des régions (élections régionales), tandis que 157.569 candidatures ont été présentées pour les élections communales.  

En réussissant le pari d’organiser démocratiquement et dans un contexte de pandémie mondiale inédit, des élections législatives, communales et régionales le Maroc a posé un nouveau jalon dans l’édifice démocratique du Royaume, et rebattu les cartes du jeu politique au niveau national. Plusieurs observateurs nationaux et internationaux ont salué le déroulement des élections du 8 septembre 2021 avec intégrité et transparence sur l’ensemble du territoire national.

ML

Voir aussi

professionnels,taxis,casablanca,Conseil Communal

Appel à la constitution d’un comité de suivi pour la promotion des professionnels de taxis

Le Conseil Communal de Casablanca a appelé à la mise en place d’un comité de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...