COVID-19 | L’Iran recommande le port des “masques” en public

COVID-19 | L’Iran recommande le port des masques en public

Le gouvernement iranien a recommandé lundi à ses citoyens, de porter des masques en public, en raison de l’augmentation continue des cas de contaminations à la covid-19.

Lors d’un point-presse diffusé à la télévision d’État, le porte-parole du ministère de la Santé Kianouche Jahanpour a jugé nécessaire de porter les masques dans les endroits publics où la distanciation sociale reste difficile, comme les magasins ou tout autre lieu.

Le pays a enregistré 2.043 nouvelles contaminations quotidiennes et 70 décès supplémentaires, a indiqué M. Jahanpour, ajoutant que ce nouveau bilan porte à 173.832 le nombre officiel de contaminations en Iran et à 8.351 le nombre de décès.

L’Iran, le pays le plus touché par la pandémie au Proche et Moyen-Orient, tente de freiner la propagation du virus sans passer par le confinement de la population.

Le ministère de la Santé a expliqué la hausse des nouveaux cas par une campagne d’intensification des tests de dépistage et non pas par une aggravation de l’épidémie.

Depuis avril, les autorités ont progressivement levé les restrictions et l’activité a presque retrouvé son cours normal dans la majorité des 31 provinces du pays.

“La majorité des provinces est dans une situation stable”, a informé M. Jahanpour, ajoutant qu’a côté de 8 autres provinces, le “Khouzestan (sud-ouest) est toujours rouge.

LR

Voir aussi

La République d’Haïti décide d’ouvrir un Consulat Général à Dakhla

Le Maroc “accélère l’intégration économique” du Sahara (Franceinfo)

Le Maroc “accélère l’intégration économique” du Sahara, devenu une “priorité économique” pour le Royaume en …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.