lundi 23 octobre 2017

Mieux vaut peu que pas!

Que ne ferait-on pas pour impressionner sa petite amie! Surtout quand il s’agit de performances sous la couette! Beaucoup ne savent pas, comme les Marocains, qu’il vaut mieux y aller doucement et en faire «peu» que de pousser fort et de ne rien faire du tout!

C’est le cas d’un sexagénaire colombien qui a abusé du Viagra pour impressionner sa compagne… C’est un autre monde et une autre nature qu’il a réussi à impressionner. Il a ingurgité des pilules de Viagra, sans prescription aucune. Après tout, ça donne bien de l’énergie, non? Le petit vieux a abusé des petites pilules bleues, ce qui a entraîné chez lui une érection continue… Ah, la bonne affaire! C’est parti pour une nuit des plus torrides! Eh bien, non! Malgré tout, l’ami n’a rien fait. Il se tordait de douleur extrêmement forte. Au lieu d’une nuit de rêve, il a passé des jours de cauchemars en attendant que ça passe. Il a enfin décidé d’aller à l’hôpital. Cette attente lui a été fatale. On découvrit alors que sa verge présentait des symptômes qui ont immédiatement alarmé le personnel médical. Celui-ci a constaté que «le patient montrait des ecchymoses sur les testicules et le pénis», que ce dernier était enflammé et présentait même des signes de gangrène suite à une fracture. À cet instant, l’érection était continue depuis plusieurs jours et les médecins craignaient que l’infection ne se propage dans le reste du corps. Pour y remédier, ils ont dû annoncer que l’amputation du pénis était une opération nécessaire, la seule issue possible pour éviter une infection généralisée. Et voici, par l’image, la dure réalité du Viagra sans prescription: «Le patient souffre encore de contusions au niveau des testicules, mais il récupère bien»… Récupérer, bien ou mal, peu importe maintenant qu’il n’est plus en mesure d’impressionner! Si, il peut le faire encore pour tous ceux qui oublient les précautions d’usage concernant de telles substances médicamenteuses. Les personnes abusant du produit et ne respectant pas les doses prescrites peuvent encourir des crises cardiaques, des arythmies cardiaques et même des décès… Ainsi, les hommes souffrant de maladies cardiovasculaires devraient éviter d’utiliser ce médicament. Sale temps pour les impuissants!

Voir aussi

SAM’inspire!

Dans l’Etat de Virginie, aux Etats-Unis, il est formellement interdit de faire l’amour en pleine …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.