Concours de cadres communs : La chasse aux tricheurs se poursuit

La police judiciaire a ouvert, à Béni Mellal et à Salé, des enquêtes judiciaires à l’encontre de trois candidats aux concours de cadres communs interministériels, pour leur implication présumée dans des actes de triche aux examens. La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) avait organisé, dimanche 17 décembre 2017,  cinq concours pour le recrutement de 150 fonctionnaires appartenant aux cadres communs des ministères, dont 53 administrateurs de 2ème grade, 12 administrateurs de 1er  grade et 26 techniciens de 3ème grade, outre 45 ingénieurs et 14 médecins.

Voir aussi

Espagne-Maroc lutte contre la criminalité

Madrid | Adoption de la convention avec le Maroc en matière de lutte contre la criminalité

La Commission des Affaires étrangères du Congrès des députés espagnol a adopté, lundi, la convention …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.