Compensation : La charge en hausse de 10% en 2018

Compensation : La charge en hausse de 10% en 2018

La charge de compensation du gaz butane, le sucre et du blé tendre s’est établie à 17,1MMDH au titre de l’année 2018 en hausse de 10% par rapport à 2017. Cette évolution s’explique par l’effet du prix du gaz qui a enregistré en 2018 un cours mondial moyen de 522 dollars/tonne (USD/T) et de l’accroissement constant de la consommation nationale, alors que le sucre brut et le blé tendre ont affiché des nivaux de prix globalement réguliers. 

Par catégorie, la charge de compensation du gaz butane a enregistré 12,09 MMDH en 2018 contre 10,31 MMDH une année auparavant. En outre, la charge de compensation du sucre s’est établie à 3,43 MMDH au titre du soutien à la consommation du sucre raffiné. Quant à la subvention à l’importation, elle est passée à une restitution en faveur de l’État de 431 MDH, en raison des cours bas du sucre brut sur le marché international.

Le blé tendre et la farine ont absorbé, pour leur part, une charge de compensation de l’ordre de 1,5 MMDH. La reconduction du contingent de la farine nationale de blé tendre (FNBT) de 6,5 millions de quintaux a permis de préserver pratiquement le même niveau de la subvention de la FNBT (1,003 MMDH).

LR

Voir aussi

En 1ère ligne… | Ministère de l’Economie et des Finances (Spécial FDT 2020)

En 1ère ligne… | Ministère de l’Economie et des Finances (Spécial FDT 2020)

Réunion du CVE présidée par Mohamed Benchaâboun Le ministère de l’Economie, des Finances et de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.