Colloque à Rabat sur le rôle des jeunes dans l’établissement de la paix dans le monde

ICESCO,Salim Almalik

Des chercheurs et experts étaient en conclave, mardi à Rabat, pour examiner les moyens d’établir la paix et la sécurité dans le monde et le rôle des jeunes dans les efforts visant à atteindre cet objectif.

Animant un colloque international initié par l’Organisation du monde islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (ICESCO) sur le leadership pour la paix, ces chercheurs et experts ont mi l’accent sur le rôle central des jeunes dans la promotion de la paix et de la sécurité.

A cette occasion, le directeur général de l’ICESCO, Salim Almalik a souligné que parmi les missions de l’Organisation qu’il chapeaute figure la préparation des leaders de l’avenir, qui sont à même de diffuser les valeurs du vivre-ensemble parmi les jeunes générations.

Dans un message-vidéo, M. Almalik a jouté que l’ICESCO œuvre pour dépasser les problèmes et réaliser l’universalité des droits de l’Homme, mettant en avant la volonté d’inculquer de nouvelles connaissances aux jeunes pour élaborer une conception mondiale de la paix.

De son côté, l’ancien ministre des Affaires étrangères sénégalais, Cheikh Tidiane Gadio a insisté sur l’universalité de la paix et la nécessité de l’ancrer dans la conscience commune, relevant que toutes les religions prônent la paix, dont l’Islam qui a accordé une grande importance au vivre-ensemble.

Pour M. Gadio, les jeunes et les femmes, qui demeurent la ressource principale de l’Afrique, doivent avoir accès au leadership, notamment en intégrant les jeunes dans les gouvernements pour faire entendre leur voix en faveur de la paix.

Pour sa part, le vice-secrétaire général de la Rabita Mohammedia des Oulémas, Ahmed Essnoussi a appelé à agir pour la paix, énumérant les effets nocifs du manque de paix aux niveau psychologique et matériel.

Il a souligné, à ce propos, que la mission de l’Homme est de bâtir et de vivre dans la paix avec ses semblables, d’où la nécessité d’inculquer aux jeunes les connaissances et valeurs nécessaires pour établir la paix.

Dans une déclaration à la MAP, le directeur général adjoint de l’ICESCO, Abdelilah Benarafa a affirmé que l’organisation de ce colloque intervient dans un contexte marqué par des événements inquiétants de par le monde, ajoutant que l’objectif est de former des leaders pour la paix parmi les femmes et les jeunes.

Ce colloque a connu la participation d’experts et de spécialistes en matière de paix et de sécurité, en plus de 30 jeunes ambassadeurs de la paix et des acteurs associatifs.

LR/MAP

Voir aussi

Marrakech-Safi,baccalauréat 2021 maroc

Marrakech-Safi | Démarrage de l’examen national unifié du baccalauréat

Le démarrage de la session normale de l’examen national unifié du baccalauréat 2021 a eu …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.