L’ONU appelle à se servir des leçons tirées de la lutte contre le sida pour la riposte à la Covid-19

ONU

La Vice-Secrétaire générale de l’ONU, Amina Mohammed, a appelé, mardi, à se servir des leçons tirées de la lutte contre le sida pour la riposte à la pandémie de Covid-19, à l’ouverture d’une réunion de haut niveau de l’Assemblée générale des Nations-Unies sur le VIH/sida.

“Les leçons de notre expérience avec le VIH sont inestimables pour la riposte à la Covid-19, tout comme elles l’ont été pour répondre à l’épidémie d’Ebola de 2014-2015 en Afrique occidentale et centrale”, a déclaré Mme Mohammed dans une intervention à cette occasion, estimant que ces leçons sont également “essentielles pour la préparation future en cas de pandémie”.

Parmi les leçons précieuses de la riposte au VIH, la numéro deux de l’ONU a relevé le rôle essentiel de la société civile. “En collaboration avec la santé publique et d’autres systèmes, les réponses communautaires aident à construire des systèmes de santé résilients et inclusifs”, a-t-elle dit.

“Sans les campagnes et autres efforts de la société civile, 26 millions de personnes ne bénéficieraient pas aujourd’hui d’un traitement antirétroviral vital. Au tournant du millénaire, moins de 1% des personnes vivant avec le VIH dans les pays à revenu faible ou intermédiaire avaient accès aux antirétroviraux. Grâce à un plaidoyer et à un activisme inlassables, les prix des médicaments contre le VIH ont chuté de façon spectaculaire et l’accès au traitement s’est étendu aux pays du Sud”, a-t-elle ajouté.

Cette réunion de haut niveau de l’Assemblée générale, qui se poursuit jusqu’au 10 juin, a pour objectif d’encourager l’accélération de la riposte mondial au VIH pour mettre fin à l’épidémie de sida d’ici 2030. Elle intervient à un moment historique pour la riposte au sida, 40 ans après l’émergence des premiers cas de VIH et 25 ans depuis la création de l’ONUSIDA, l’agence des Nations-Unies chargée de lutter contre cette maladie.

Au début de la réunion, les Etats membres ont adopté une déclaration politique appelant à accélérer le rythme des progrès et atteindre un ensemble d’objectifs assortis de délais. Mme Mohammed a salué une déclaration “ambitieuse”.

LR/MAP

Voir aussi

Danemark

Danemark | Le plus anti-migrants des pays européens

La Première ministre danoise Mette Frederiksen Sur le sort des immigrés on montre toujours du …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.