Chine-Algérie : L’autodétermination ?!

Ghardaia

On apprend par la presse algérienne que, lors de l’audience accordée par le président de la commission des Affaires étrangères de l’APN, Boualem Bousmaha, à l’ambassadeur de Chine à Alger, Yang Guagyu, les deux parties ont salué les «positions communes vis-à-vis des questions régionales et internationales et l’adoption des principes du droit des peuples à l’autodétermination et de non-ingérence dans les affaires internes des pays». Bien, bien… Mais que ces deux parties n’appliquent-elles à elles-mêmes ces beaux principes ? L’Algérie en autorisant l’autodétermination aux Kabyles, à «ses» Touaregs et aux Mozabites qui avaient obtenu leur traité d’autonomie dès 1853 et qu’elle massacre aujourd’hui à Ghardaia ?

Et la Chine, en l’appliquant à Taïwan, Hong Kong, au Tibet et aux Ouigours, dont un militant, Ilham Tohti, vient d’être emprisonné à vie avec confiscation de tous ses biens pour «crime de séparatisme» ?

KB

Voir aussi

Les sénateurs républicains votent pour convoquer les patrons de Facebook et Twitter

États-Unis | Les patrons de Facebook et Twitter convoqués

Les sénateurs républicains ont voté jeudi une motion pour auditionner les patrons de Facebook et …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.