Chili/ COVID-19 | 86.943 cas confirmés et 54 nouveaux décès

Chili / COVID-19 |  86.943 cas confirmés et 54 nouveaux décès

Le Chili a recensé, lors des dernières 24 heures, 3.695 contaminations et 54 nouveaux décès, portant le total à 90.638 cas confirmés d’infection au coronavirus, pour 38.598 rémissions et 944 décès.

Selon un bilan du ministère de la Santé, rendu public en milieu de journée, le Chili a enregistré, lors des dernières 24 heures, 3.695 nouveaux cas, 2.448 rémissions et 54 décès.

Un précédent bilan faisait état la veille de 86.943 cas confirmés, pour 890 décès et 36.150 rémissions.

“Il s’agit du chiffre le plus élevé de personnes décédées”, a indiqué le ministre de la Santé, Jaime Mañalich, lors de sa conférence quotidienne.

Sur les 3.695 nouvelles infections, 3.355 présentaient des symptômes et 340 étaient asymptomatiques, a précisé le ministre.

Et d’ajouter que 1.350 personnes sont en réanimation, dont 1.143 sous ventilation mécanique.

En ce sens, le pourcentage d’occupation des lits de soins intensifs est d’environ 86% à l’échelle nationale, tandis que dans la région métropolitaine de Santiago, le pourcentage est d’environ 93%.

Par ailleurs, la Région métropolitaine de Santiago concentre plus de 80% des cas avec 72.910 patients, suivie notamment par Valparaiso (2.842), Antofagasta (2.318), Tarapaca (2.093), L’Araucanie (1.989), Biobío (1.778), Ñuble (1.242), Maule (1.180) et Magallanes (1.047), a précisé le ministère.

D’autre part, la police chilienne a fait état de l’interpellation, la nuit dernière, de 671 personnes pour non-respect du couvre-feu et des mesures sanitaires à travers le pays.

La Région métropolitaine de Santiago a été maintenue en quarantaine au moins jusqu’au 5 juin prochain.

La mesure, en vigueur depuis le 15 mai dernier, maintient près de 7 millions de personnes confinées.

Le Chili a également fermé ses frontières et mis en place un couvre-feu nocturne dans l’ensemble du pays, de 22H00 à 5H00 du matin.

LR/MAP

Voir aussi

Tanger Med | Mise en échec d’une opération de trafic de comprimés psychotropes

Tanger Med | Mise en échec d’une opération de trafic de comprimés psychotropes vers le territoire national

Les éléments de la sûreté nationale opérant au port de Tanger-Med ont mis en échec, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.