Brûlés vifs à Tindouf | Le HCDH dénonce des “violations commises” par des militaires algériens

l’Union européenne réitère son appel à l’enregistrement de la population des camps de Tindouf

Des sites d’information sénégalais ont soulevé, jeudi, l’affaire des deux jeunes sahraouis brûlés vifs par des militaires algériens, en octobre 2020, à Tindouf, faisant état de la réaction du Haut Commissariat des Nations unies aux Droits de l’Homme (HCDH) dénonçant des “violations systématiques commises par les forces de sécurité algériennes” contre les Sahraouis dans les camps de Tindouf.

Les deux Sahraouis des camps de Tindouf nommés Moha Ould Hamdi Ould Suelem et Ali Idrissi ont été brûlés vifs et de sang-froid dans une fosse par des membres d’une patrouille militaire algérienne, à Tindouf au sud d’Algérie, rappelle le portail “lerepublicain.sn”.

Les deux jeunes sahraouis, qui étaient à la recherche d’or dans une mine, se sont dissimulés dans une fosse pour se protéger contre les rafales des coups de feu tirés en leur direction. Face à leur refus d’obtempérer, de peur d’être liquidés, les éléments de l’armée algérienne n’ont pas hésité à incendier la fosse et bruler vifs les deux jeunes orpailleurs sahraouis.

Devant l’inaction des autorités algériennes à l’égard de cet incident, qui s’est déroulé sur son territoire, souligne le site, trois rapporteurs spéciaux du HCDH ont saisi, par lettre, le gouvernement algérien afin d’élucider les circonstances de cette affaire d’exécution extrajudiciaire.

Dans leur lettre conjointe, les rapporteurs spéciaux du HCDH incitent l’Algérie à enquêter sur les abus et les violations des droits humains dans les camps de Tindouf, en général, et en particulier, sur l’incident souligné, rappelant que tous les décès concernant les migrants et les réfugiés, engageant la responsabilité de l’État, doivent faire l’objet d’investigations rigoureuses.

La lettre des rapporteurs spéciaux, vient confirmer la responsabilité des autorités algériennes, tant réclamées par plusieurs ONG chargées de la défense des droits humains, quant aux exactions commises à l’encontre des réfugiés sahraouis à Tindouf au Sud d’Algérie, relève “lerepublicain.sn”.

Le HCDH tance le régime algérien dans l’affaire de l’assassinat de deux orpailleurs sahraouis, brûlés vifs le 20 octobre 2020, rapporte, de son côté, le site d’information “SENEGO”, soulignant que l’instance onusienne des Droits de l’Homme dénonce des “violations systématiques commises par les forces de sécurité algériennes” contre les sahraouis dans les camps de Tindouf.

Une lettre adressée, le 7 janvier 2021, par les rapporteurs spéciaux du HCDH au gouvernement algérien, reprend l’essentiel des accusations portées par les familles des victimes contre les autorités algériennes, et fustige ces abus qui “semblent s’inscrire dans une tendance plus générale de violations systématiques commises par les forces de sécurité algériennes”, écrit le portail.

“L’Algérie doit enquêter sur les abus et les violations des droits de l’Homme dans les camps de Tindouf, car les abus allégués se sont produits sur le territoire algérien et relèvent donc de sa juridiction territoriale”, souligne “SENEGO” citant la lettre qui fait suite à la plainte déposée par une ONG auprès de la Rapporteuse spéciale sur les exécutions extrajudiciaires, sommaires et arbitraires.

LR/MAP

Voir aussi

algerie hirak atalayar

Algérie/Hirak | Plusieurs manifestants arrêtés à Alger seront présentés devant le juge dimanche

Des dizaines de manifestants, arrêtés vendredi à Alger lors de la 110è marche du Hirak, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.