Agro-écologie & développement durable | L’agriculture biologique au cœur des objectifs du KHNA-Maroc

Séance inaugurale de la Conférence de restitution des travaux du KHNA-Maroc  (Ph: Soufiane Benkhadra)

Le deuxième fondement de la stratégie décennale «Génération Green» lancée par SM le Roi Mohammed VI en février 2020, accorde un intérêt particulier au développement de nouveaux systèmes de production et de gestion agricoles.

D’ici 2030, le Maroc ambitionne ainsi d’atteindre pas moins de 100.000 hectares de superficie cultivée en biologique, à travers des actions spécifiques aussi bien dans les filières de production que dans les circuits de distribution.  De nombreuses études d’impact ont montré le potentiel de l’ biologique et de l’agro-écologie dans le développement durable, notamment au niveau du continent africain. C’est dans ce contexte qu’intervient le Knowledge Hub for Organic in North Africa (KHNA), financé par le ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du développement. Dans l’objectif de sensibiliser à la cause écologique et environnementale, il a été décidé de créer une antenne marocaine du KHNA.

Agro-écologie: une solution d’avenir à saisir

Mis en place récemment, le KHNA-Maroc a tenu sa toute première réunion consacrée à la restitution des résultats de ses travaux. Tenue au siège de la Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc (BNRM), mardi 6 septembre 2022, cette rencontre a été l’occasion de rappeler la nécessité d’agir de façon collégiale pour promouvoir l’ au niveau national.  

Intervenant à l’ouverture de la conférence de restitution des travaux du KHNA-Maroc, le Directeur du Knowledge Hub for Organic Agriculture in North Africa a affirmé que «le Maroc dispose d’un fort potentiel qui favorise le développement de l’ sur son territoire». Markus Arbenz a appelé à saisir les potentialités agricoles non encore exploitées au niveau national, grâce notamment à la présence de vastes terres agricoles vierges qui se prêtent à la production biologique dans le Royaume. Pour le Directeur du KHNA International «la diffusion de l’agriculture biologique et de ses techniques constitue un véritable aiguillon pour l’écologisation des diverses pratiques agricoles». En plus des bénéfices pour l’environnement et le bien-être animal, les filières biologiques peuvent apporter une valeur ajoutée importante à la vie économique et sociale locale, a-t-il ajouté.

Le Doyen de la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales, de l’Université Hassan II de a, de son côté, mis en avant l’importance de sensibiliser les producteurs, et la population marocaine de manière générale, aux bienfaits socioéconomiques et environnementaux de l’agriculture biologique. Pour Abdellatif Komat, «KHNA-Maroc permettra la mise en réseau et l’échange d’expertise en matière d’agriculture bio, tout en mettant en place un rapprochement des partenaires locaux, nationaux et internationaux avec comme objectif, la multiplication des micros-interventions au service de l’inclusion, a-t-il affirmé, appelant à élargir le champ d’intervention du Knowledge Hub for Organic Agriculture in North Africa, à des domaines comme le tourisme durable, d’agro-industrie, la préservation du capital et la consommation responsable. Dans cette perspective, la coordinatrice du KHNA-Egypte a indiqué que «la mise en place du KHNA-Maroc est une manière d’aller de l’avant vers un développement plus inclusif qui doit intégrer cette dimension de l’agriculture biologique». Et Naglae Ahmed de plaider en faveur de la sensibilisation des jeunes aux questions ayant trait à l’agriculture bio au niveau du continent africain, plus particulièrement dans les pays d’Afrique du nord.

Casablanca | Fettah Alaoui préside la réunion du Conseil d'administration de la CNSS

La conférence de restitution des travaux du KHNA-Maroc à laquelle ont pris part d’éminents experts marocains engagés, notamment dans le développement du monde rural, a été sanctionnée par l’organisation d’un Award (Top 10) des meilleurs projets à caractère agro-écologique, outre une exposition regroupant une quarantaine de micro-interventions dans le domaine de l’agriculture biologique.  

Mohcine Lourhzal

——————-

Ils ont déclaré au Reporter

Fettouma Djerrari Benabnenbi,

Co-fondatrice de l’Association «Terre et Humanisme Maroc»

Réduire les disparités territoriales grâce à l’agriculture biologique

 «L’antenne marocaine du Knowledge Hub for Organic Agriculture in North Africa (KHNA) a un double objectif. Il s’agit de promouvoir l’agriculture durable tout en tirant profit des best-practices en matière d’agro-agriculture. C’est justement dans cette optique que le KHNA-Maroc a vu le jour. Plusieurs intervenants dont pas moins de 75 Master Coach, participent  à la ce projet magnifique qui vise à développer l’agriculture biologique à travers le Royaume. Encourager la conversion au bio des agriculteurs permet, à mon sens, de réduire les disparités territoriales mais aussi et surtout de lutter contre la pauvreté et la précarité en milieu rural».

Sabah Chraïbi,

Présidente nationale de l’Association pour la promotion de l’entreprise féminine (Espod)

Inculquer les principes de l’agriculture biologique aux citoyens marocains

«La conférence de restitution des travaux du KHNA-Maroc ouvre la voie au développement de l’agriculture biologique à l’échelle nationale.  Je considère que le temps est venu d’inculquer les principes de l’agriculture biologique dans les esprits des Marocains. Transformer l’économie globale en une économie verte est en même temps un défi et une opportunité d’emploi pour les jeunes».

Trois cas suspects de variole du singe au Maroc, aucun cas confirmé (Ministère)

—————————-

Zakaria Fahim,

Président de Hub Africa, plateforme regroupant investisseurs et entrepreneurs en Afrique

L’innovation au service de l’agriculture

«Cette rencontre de restitution des travaux du KHAN-Maroc, rappelle s’il est encore nécessaire, l’importance du monde agricole et de l’agriculture biologique pour le développement durable. Seuls on ne peut rien faire, ensemble on peut aller loin. C’est d’autant plus valable pour le secteur agricole, appelé plus que jamais à se renouveler pour faire face aux multiples défis auxquels il fait face». Au sein de Hub Africa nous plaidons pour que l’innovation soit mise au service de l’agriculture biologique».

 ———————

Jamila Loukili, Coordinatrice et Network Manager au KHNA-Maroc

L’agriculture bio, une nécessité et non un luxe 

«Le Knowledge Hub for Organic Agriculture in North Africa est une plateforme de partage des connaissances en matière d’agriculture durable biologique. En organisant cette rencontre de restitution des travaux du réseau KHNA-Maroc, on a voulu mettre en avant les projets agro-écologiques parmi les plus prometteurs dans le domaine de l’agriculture biologique.  Ce n’est pas en restant derrière les bureaux qu’on contribuera à l’émergence de nouvelles formes d’agriculture. Jadis considérée comme une alternative, un luxe, l’agriculture bio est aujourd’hui une nécessité».

—————

Jawhara Benmaâchou, Master Coach auprès du KHNA-Maroc (Région Fès-Meknès)

L’agriculture biologique se développe au Maroc, mais…

 «La restitution des travaux du Knowledge for Organic Agriculture in North Africa, section Maroc, a permis aux Master Coach adhérents au KHNA-Maroc, de présenter le travail qu’ils ont réalisé, chacun dans sa région respective. En tant que représentante de la Région Fès-Meknès, j’ai tenu à rappeler que cette région a un fort potentiel en matière d’agriculture biologique, grâce à de nombreuses conditions favorables. A ce jour,  cinq régions du Maroc (Fès-Meknès, -Safi, Sous-Massa, -Settat, Rabat-Salé-), concentrent plus de 50% de la superficie cultivée biologique à l’échelle nationale. Pour conclure je dirai que l’agriculture biologique se développe à un rythme soutenu au Maroc, mais beaucoup reste encore à faire dans ce domaine».  

Propos recueillis par Soufiane Benkhadra

Voir aussi

Congrès national de la route,AMPCR,Dakhla

Dakhla | Ouverture des inscriptions au 11ème Congrès national de la route

Le ministère de l’Équipement et de l’Eau et l’Association marocaine permanente des congrès de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...